Des fleurs à boire, des fleurs à manger, des fleurs sucrées, salées... L'imagination de Binky Holleran est sans limite quand vient le temps de les apprêter dans la cuisine de son petit salon de thé installé dans un ancien magasin général à l'angle des avenues Duluth et Coloniale.

Violaine Ballivy LA PRESSE

Elle en fait de tout. On se laisse tenter le matin par un muffin aux prunes et à la rose ou un biscuit sablé à la confiture d'églantier. Ou, le midi, par une savoureuse salade de quinoa et de borécole au vinaigre de lavande parsemée de capucines (la plupart des plats sont végétariens, sinon vegan). Il faut avoir le palais aiguisé: l'assaisonnement est subtil et c'est tant mieux.

Déguster des fleurs, oui, du parfum, non! Le décor va de soi: tapisserie à fleurs, divans à fleurs, boiseries anciennes. Si la ligne est parfois mince entre le quétaine et le charmant, ici, on reste du bon côté.

Un bémol: les heures d'ouverture restreintes, mais on compense en faisant provision de produits vendus pour emporter.

Une adresse à mettre à son carnet pour ces jours où l'on a besoin de douceur, ces jours où l'on irait bien se faire dorloter par sa grand-mère adorée.