Source ID:; App Source:

Souffle d'inspiration dans la boîte à lunch

Il fait froid, il fait gris et on ne sait plus trop quoi mettre dans sa boîte à... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Photo Robert Skinner, La Presse

Il fait froid, il fait gris et on ne sait plus trop quoi mettre dans sa boîte à lunch pour la sauver de l'ennui. Pour insuffler un peu d'inspiration à nos menus du midi, trois blogueuses nous proposent des recettes simples qui n'ont rien à voir avec le monotone sandwich jambon-moutarde.

Il fait froid, il fait gris et on ne sait... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Photo Robert Skinner, La Presse

Salade de quinoa façon thaïe

Au-delà du sandwich, il y a la salade. Nous vous proposons une recette pleine de soleil tirée du blogue Trois fois par jour.

Marilou, pourquoi nous suggères-tu cette salade?

C'est une belle manière de découvrir de nouveaux ingrédients qui sont accessibles, mais qu'on n'utilise pas souvent. Par exemple, le beurre de soya, c'est un beurre qui goûte pratiquement le beurre d'arachides. Pour les gens qui sont allergiques aux arachides, c'est super chouette parce que ça a le même goût.

Aussi, c'est une belle manière de passer nos légumes. Dans ce cas-ci, j'ai utilisé le concombre et les edamames, mais on peut mettre n'importe quels légumes et la salade sera toujours bonne.

Dois-tu souvent préparer des lunchs?

Toujours! C'est si facile de faire des lunchs maison. C'est aussi facile de préparer des recettes en grande quantité pour avoir des restes lorsqu'on fait les lunchs.

Es-tu traumatisée d'avoir mangé trop de sandwichs durant ta jeunesse?

Je suis encore capable d'en manger. Mais les sandwichs jambon-mayo, je trouve ça plate et c'est clair que je ne suis plus capable!

Selon moi, il y a beaucoup de manières de réinventer les sandwichs. Mais ces temps-ci, pour mes lunchs, je suis vraiment dans une période salade. Parfois, je peux intégrer du pain à une salade. Par exemple, sur mon blogue, j'ai une salade de pain. C'est comme un sandwich déconstruit.

Le blogue Trois fois par jour, c'est quoi?

C'est un blogue que j'ai lancé avec mon chum pour inspirer les gens et améliorer la relation qu'ils ont avec la bouffe. On parle beaucoup du plaisir de manger, mais on est conscients que c'est parfois compliqué les soirs de semaine, quand on manque de sous ou quand on manque de temps. On essaie donc de donner des solutions et prouver que manger, c'est sain et c'est le fun.

Salade de quinoa façon thaïe

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

  • 1 tasse de quinoa, rincé et égoutté (j'aime bien utiliser un mélange de deux couleurs!)
  • 2 tasses d'eau
  • 1/4 de tasse de coriandre fraîche, hachée
  • 1/4 de tasse d'oignon vert, haché
  • 1/4 tasse de concombre, coupé en petits cubes
  • 1/4 de tasse d'oignon rouge, haché très finement
  • 1/2 tasse de fèves de soya ou edamames (dans la section des produits congelés)
  • 1 tasse de chou rouge, haché
Pour la sauce

  • 1/4 de tasse de beurre de soya
  • 1/2 c. à soupe de gingembre, fraîchement râpé (j'en mets parfois plus)
  • Une gousse d'ail, hachée finement
  • 1 c. à soupe de sauce soya
  • Le jus de 1/2 citron
  • 1 c. à thé d'huile de sésame grillé
  • 1 c. à thé de miel
  • 1/4 de tasse d'eau
  • Sel, poivre
Préparation

  1. Déposer les fèves de soya dans un bol afin de les laisser dégeler sur le comptoir.
  2. Sous l'eau froide, bien rincer le quinoa jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de mousse.
  3. Dans une casserole, verser l'eau et le quinoa et porter à ébullition.
  4. Baisser le feu et laisser mijoter 15 minutes ou jusqu'à ce que l'eau soit complètement absorbée par le quinoa. Transférer dans un saladier.
  5. Dans un bol, verser tous les ingrédients «pour la sauce» et bien mélanger.
  6. Dans le saladier, ajouter le reste des ingrédients ainsi que la sauce. Bien mélanger. Rectifier l'assaisonnement puis déguster.
> Consultez le blogue Trois fois par jour

Il fait froid, il fait gris et on ne sait... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Photo Robert Skinner, La Presse

Soupe à la saucisse

Pour vous réchauffer, rien de mieux qu'une soupe. Découvrez une recette protéinée tirée du blogue Food Nouveau.

Marie Asselin, pourquoi cette soupe fait-elle un bon lunch?

C'est une soupe nutritive. Il y a du kale, de la viande, des légumineuses, de l'orge. Souvent, je l'accompagne de quelques biscuits et d'un morceau de fromage. Ça constitue un repas complet.

Aussi, ce qui est intéressant, c'est qu'on peut la préparer et la mettre au congélateur. Lorsqu'on la décongèle, elle réagit bien et elle est toujours aussi bonne.

Dois-tu souvent préparer des lunchs?

Oui! Je suis travailleuse autonome et je travaille à la maison. À l'heure du dîner, je n'aime pas prendre trop de temps pour manger. C'est rare que je me prépare un plat compliqué.

Il y a des gens qui se disent que je suis chanceuse parce que je peux me préparer des repas. Oui, c'est un avantage dans un certain sens. Sauf que je n'aime pas me casser la tête. C'est pour ça que j'ai des solutions toutes prêtes. Avec mon bébé qui vient d'arriver, c'est doublement payant pour moi d'avoir de petits lunchs congelés comme cette soupe que j'ai préparée pendant que j'étais enceinte.

Es-tu traumatisée d'avoir mangé trop de sandwichs durant ta jeunesse?

Je ne suis pas tellement traumatisée, mais j'avoue que je ne suis pas du type sandwich. Des fois, je vais me faire un wrap, mais un sandwich avec du pain tranché dans un sac en plastique, oui, je suis tannée! Et avec du jambon-mayonnaise, ce n'est pas très sexy!

Le blogue Food Nouveau, c'est quoi?

C'est un blogue que j'ai démarré il y a quatre ans. Au début, c'était pour parler de mes expériences de voyage, des plats que je goûtais et que je ramenais de mes voyages. Je voulais par exemple répéter à la maison une soupe que j'avais mangée au Japon ou des pâtes dégustées en Italie. Maintenant, chaque semaine, je partage une recette comme cette soupe à la saucisse, aux haricots et au chou kale.

Le blogue est en anglais. Lors de mes études en traduction, je me suis mise à être à l'aise en anglais. Les mots me venaient facilement. Mon blogue m'a permis de pratiquer les mots et le vocabulaire dans une autre langue.

Soupe à la saucisse, aux haricots et au kale

6 à 8 portions

Ingrédients

  • 907 g (2 lb) de saucisse de veau ou italienne, la chair seulement
  • 2 c. à soupe (30ml) d'huile d'olive extra-vierge
  • 3 gousses d'ail hachées finement
  • 1 c. à thé (5ml) de flocons de piment fort séché
  • 1 bouquet de kale frisé, sans les tiges, haché grossièrement
  • 6 tasses (1,5L) de bouillon de poulet
  • 1 boîte de 398ml de haricots blancs, égouttés et rincés
  • 1 tasse (250ml) d'orge cuite (ou d'orzo ou de riz sauvage)
  • Sel de mer et poivre noir fraîchement moulu

Pour servir

  • fromage parmigiano reggiano râpé

Préparation

  1. Rouler la viande à saucisse en miniboulettes d'environ 1,5cm chacune. Faire chauffer une grande poêle à feu moyen-élevé. Faire sauter les boulettes de saucisse jusqu'à ce qu'elles soient dorées sur tous les côtés, environ 7 minutes (cuire les saucisses en plusieurs lots si la poêle n'est pas assez grande). Retirer les boulettes de la poêle à l'aide d'une cuillère trouée et égoutter dans une assiette couverte de papier essuie-tout. Réserver.
  2. Faire chauffer l'huile d'olive dans une grande casserole sur feu moyen. Ajouter l'ail et les flocons de piment fort et faire revenir une minute.
  3. Ajouter le kale et le faire sauter jusqu'à ce qu'il perde du volume et soit légèrement attendri, environ 5 minutes. 
  4. Ajouter le bouillon de poulet et les haricots blancs, porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter 10 minutes. Ajouter l'orge cuite, bien mélanger et assaisonner de sel et poivre au goût.
  5. Servir la soupe très chaude, saupoudrée de fromage parmigiano reggiano.

> Consultez le blogue Food nouveau (en anglais)

Il fait froid, il fait gris et on ne sait... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Photo Robert Skinner, La Presse

Les meilleurs biscuits du monde

Ils ne sont peut-être pas santé, mais les biscuits terminent à merveille un lunch. Voici une suggestion de recette décadente tirée du blogue De bouche à table.

Erika Bélanger, pourquoi cette recette rehausse-t-elle un lunch?

C'est sûr que, pour les enfants, c'est top! Il va y avoir des amis jaloux qui vont vouloir échanger leur dessert contre ces biscuits. Moi, je les ai apportés au travail. J'en ai partagé et mes collègues étaient vraiment contents. Ces biscuits sont vraiment bons!

Dois-tu souvent préparer des lunchs?

Je me fais tout le temps des lunchs. Généralement, je prépare un souper pour quatre personnes, mais à la maison, on n'est que deux. Comme ça, ça nous fait chacun un lunch pour le lendemain. C'est pas mal plus facile et simple.

Es-tu traumatisée d'avoir trop mangé de sandwichs durant ta jeunesse?

Je suis encore capable d'en manger. Quand j'étais au primaire, je mangeais dans une garderie familiale. J'avais donc des repas chauds pour le dîner.

Le blogue De bouche à table, c'est quoi?

J'ai commencé ce blogue il y a trois ans. Pendant une dizaine d'années, j'ai souffert de troubles alimentaires. Quand je m'en suis sortie, avec la thérapie, j'ai eu besoin de quelque chose pour continuer dans le même sens et aussi pour montrer aux gens ce que je mangeais. Ça m'a permis de ne pas me sentir coupable, de me sentir fière de moi et d'avoir une relation plus positive avec la nourriture. Ç'a été un remède pour moi.

Pendant les deux premières années, c'étaient des recettes gourmandes et des recettes qui me faisaient plaisir. Depuis quelques mois, ça a changé un peu. Je fais des recettes santé et végétaliennes, car j'ai reçu un diagnostic d'endométriose.

«C'est les meilleurs biscuits que j'ai jamais mangés»

Pour 18 gros biscuits ou 24 petits

Ingrédients

  • 3 tasses de farine tout usage
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 tasse de beurre salé fondu
  • 2 tasses de cassonade
  • 4 c. à soupe de sucre
  • 2 oeufs
  • 2 jaunes d'oeuf supplémentaires
  • 300g de chocolat haché grossièrement (un chocolat de qualité que vous aimez)

Préparation

  1. Dans un bol, mélanger le beurre, la cassonade et le sucre. Ajouter les oeufs et mélanger jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.
  2. Incorporer la farine. Ajouter le bicarbonate de soude. Ajouter le chocolat.
  3. Réfrigérer pendant 1 heure si vous êtes pressé d'y goûter... et jusqu'à 12 heures si vous êtes patient.
  4. Préchauffer le four à 375°F.
  5. Tapisser des plaques à biscuits de papier parchemin.
  6. Déposer six boules de pâte sur une plaque et cuire pendant 8 ou 9 minutes sur la grille du centre, ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Ne pas trop cuire. Ils seront encore mous au centre.
  7. Laisser refroidir complètement sur la plaque ou transférer le papier parchemin sur une autre surface pour laisser refroidir.
  8. Manger avec un verre de lait ou un bon café.

> Consultez le blogue De bouche à table




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer