Le cidre de glace a été célébré, mercredi soir, à Rideau Hall, où Michaëlle Jean a remis les tout premiers Prix du gouverneur général pour les arts de la table. Parmi les lauréats se trouve Christian Barthomeuf, qui a créé la désormais célèbre boisson il y a 20 ans.

Stéphanie Bérubé LA PRESSE

«Le Prix du gouverneur général pour les arts de la table reconnaît et célèbre celles et ceux qui oeuvrent à améliorer la qualité, la variété et la durabilité de tous les éléments et ingrédients qui composent la table de la nation», dit le communiqué de Rideau Hall.

 

Onze prix ont été remis dans cinq catégories. Christian Barthomeuf a raflé les honneurs pour sa «créativité et son innovation». Il a été le premier à faire un alcool à partir des pommes gelées naturellement, ce qu'il fait toujours, à Frelighsburg, en Montérégie. Il a aussi aidé plusieurs producteurs à se lancer dans l'aventure du cidre de glace, boisson qui a depuis gagné une reconnaissance internationale.

«Ce visionnaire a mis des efforts considérables à préserver des variétés patrimoniales de pommes, qu'il cultive aujourd'hui selon les préceptes de l'agriculture biologique sur ses terres du Clos Saragnat», dit encore le communiqué.

On compte aussi parmi les lauréats le chef Jean-Luc Boulay, du restaurant Saint-Amour, à Québec. Les jurés l'ont choisi pour sa grande préoccupation à mettre en valeur les produits locaux et à les améliorer de concert avec les agriculteurs.

L'Institut culturel Avataq du Nunavik a quant à lui raflé le prix remis à une personne ou à un groupe qui travaille à préserver la culture gastronomique. L'Institut, qui a le mandat de conserver et de faire rayonner la culture inuite, a créé des tisanes faites d'ingrédients médicinaux traditionnels.