Pour finir l'année en beauté, quoi de mieux qu'un vin festif? Voici le rouge Soif de Loup, produit par le vigneron Alain Rochard.

Karyne Duplessis-Piché, collaboration spéciale LA PRESSE

Ses notes très fruitées rappellent les vins du Beaujolais. Il est toutefois un peu plus chaud et plus rustique, car il est produit dans le sud de la France.

C'est un assemblage de chenançon (un croisement de grenache noir et de jurançon noir) et de cinsault. Dans le verre, c'est croquant, juteux, rempli de fruits rouges avec des tannins subtils. Rien de compliqué.

C'est un vin de soif, digeste, qui donne envie de célébrer. On le sert avec des charcuteries et des petites bouchées.

N'oubliez surtout pas d'en mettre plus d'une bouteille au frais pour le jour de l'An.

Soif de Loup, vin de pays de Cesse 2011 (SAQ: 11154726), 15,05 $