La bière est plus riche en calories que le vin? Faux, assure la nutritionniste britannique Kathryn O'Sullivan. Dans son essai Beer & calories : a scientific review, publié il y a deux semaines, la scientifique démolit le mythe de la «bedaine de bière». Elle ajoute même que prendre une petite mousse est bon pour la santé.

Karyne Duplessis Piché, collaboration spéciale LA PRESSE

Pour ce faire, elle cite plusieurs études américaines et espagnoles qui assurent qu'il n'existe aucun lien entre la prise de poids abdominale et la consommation modérée d'alcool.

«Dans une étude européenne, les auteurs concluent que la graisse abdominale est une conséquence de la prise de poids, non pas une conséquence directe de boire de la bière», dit Mme O'Sullivan.

Les recherches de la nutritionniste ont été financées par l'Association des pubs et des bières britanniques (BBPA). Il n'est donc pas surprenant qu'elle compare les valeurs nutritives de la bière à celles du vin.

Kathryn O'Sullivan expose qu'un petit verre de bière (284 ml) contient moins de calories que la même quantité de vin, toutes couleurs confondues. Une bière de type ale à 3,8 % d'alcool équivaut à 88 calories, tandis qu'un grand verre de vin à 12 % d'alcool en contient 192.

«Les calories sont la plupart contenues dans l'alcool lui-même, indique-t-elle. Alors quand on compare la bière au vin, en moyenne la bière contient moins d'alcool, donc moins de calories.»

La nutritionniste n'arrête pas sa comparaison au vin. Cappuccino, boissons gazeuses, spiritueux, jus de fruits et même une banane : tous ces produits sont davantage riches en calories qu'un petit verre de bière.

Et pour brûler ces calories, rien de plus facile. Une quinzaine de minutes de course à pied ou trente minutes de danse suffisent, ajoute-t-elle.

La bière, bonne pour la santé

La bière est plus faible en calories que le vin, mais elle est tout aussi bonne pour la santé, avance également la chercheure. Elle explique que cette boisson est riche en fibres, en vitamine B et en antioxydants.

Selon ses recherches, la consommation modérée de bière réduirait de 25 % le risque de développer le diabète de type 2 et diminuerait même l'hypertension.

Elle cite également une étude de l'Université américaine Tufts qui a découvert en 2009 que la bière contient du silicium qui contribue à la santé des os et préviendrait l'ostéoporose.

https://beer-the-natural-choice.co.uk