(Vancouver) Le skieur de bosses Mikaël Kingsbury est le lauréat du Prix commémoratif John Semmelink 2020 en reconnaissance de sa domination et de son leadership communautaire.

La Presse canadienne

Kingsbury a poursuivi sa domination au circuit de la Coupe du monde au cours de la dernière saison. L’athlète de Deux-Montagnes a remporté sept victoires en 2019-20 et s’est assuré son neuvième globe de cristal consécutif.

En parallèle de ses succès sur les pistes, il a continué à s’impliquer comme ambassadeur de deux importants programmes canadiens : le Club des petits déjeuners et la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut.

PHOTO JEFF MCINTOSH, THE CANADIAN PRESS

Mikaël Kingsbury en route vers la victoire à la Coupe du monde de ski acrobatique de Calgary, le 1er février 2020. C’était sa 60e Coupe du monde en carrière.

Kingsbury, âgé de 27 ans, est l’un des skieurs acrobatiques les plus accomplis de tous les temps avec 63 victoires en 109 départs au circuit de la Coupe du monde. Il a également repoussé les limites de son sport en devenant le premier athlète à réussir un « cork 1440 » en compétition.

Son palmarès comprend quatre titres aux championnats du monde et deux médailles olympiques, l’argent à Sotchi en 2014 et l’or à Pyeongchang en 2018.

Il a également gagné le trophée Lionel-Conacher, décerné à l’athlète masculin de l’année au pays, en 2018 et 2019.

« C’est un immense honneur pour moi de recevoir le prix John Semmelink et de marcher dans les traces de nombreux athlètes extraordinaires, a mentionné Kingsbury. J’adore mon sport, j’aime la camaraderie entre les skieurs, je carbure à la compétition et je réalise toute la chance que j’ai de vivre ma passion chaque jour.

« Je sens qu’il me reste encore beaucoup de choses à apprendre et que je peux devenir meilleur. Je vais continuer de pousser le sport aussi longtemps que possible. »

Le prix John Semmelink est décerné chaque année à l’athlète canadien en sports d’hiver qui, à travers son intégrité, sa conduite et sa capacité, a le mieux représenté le Canada dans les sports internationaux.

Semmelink, un skieur alpin, a perdu la vie lors d’un accident lors d’un entraînement à Garmisch en Allemagne. Kingsbury recevra ce prix cet automne dans le cadre des cérémonies d’intronisation pour le temple de la renommée du ski canadien.