(Krasnoïarsk) Le Québécois Lewis Irving a couronné sa saison en décrochant la médaille de bronze en sauts dimanche à la Coupe du monde de ski acrobatique de Krasnoïarsk, en Russie.

La Presse canadienne

Irving, de Québec, a réussi un double saut arrière avec trois vrilles en super-finale, ce qui lui a valu 116,29 points. Il s’agissait de la deuxième médaille d’Irving cette saison, après celle d’argent obtenue le 22 février à la Coupe du monde de Raubichi, au Bélarus.

« Je suis super content ; quelle belle façon de terminer une saison comme celle-ci. Je suis également très heureux de revenir d’une année d’absence en raison d’une blessure et d’avoir mes meilleurs résultats en carrière. J’ai très bien sauté et je me suis amélioré tout au long de la saison », a résumé Irving.

Le Suisse Noé Roth a triomphé en vertu d’un pointage de 127,40 points, devant le Russe Pavel Krotov, à 124,43.

L’autre sauteur canadien inscrit à cette compétition, Félix Boucher-Cormier, de Saint-Mathias-sur-Richelieu, a abouti au 13e rang.

« Félix a simplement vacillé à l’atterrissage, mais il était proche ! », s’est exclamé l’entraîneur-chef canadien Jeff Bean.

Chez les dames, la compétition a été remportée par l’Australienne Laura Peel, devant la Chinoise Xu Sicun et l’Américaine Ashley Caldwell.

Aucune représentante de l’unifolié n’a pris part à cette épreuve.

Il s’agissait de la sixième et dernière épreuve de la saison en sauts sur le circuit de la Coupe du monde — celle de Tbilissi, en Géorgie, a été annulée.