(Raubichi) Le Québécois Lewis Irving a décroché la médaille d’argent dans l’épreuve des sauts à la Coupe du monde de ski acrobatique de Raubichi, en Biélorussie, samedi.

La Presse canadienne

Irving, de Québec, a amassé 124,43 points pour son saut périlleux arrière avec quatre vrilles. Il a été devancé de justesse par l’Américain Justin Schoenefeld, qui a récolté 124,89 points pour le même saut.

Le podium a été complété par l’Américain Christopher Lillis, à 122,17 points.

Il s’agissait du premier podium d’Irving en Coupe du monde depuis sa troisième place à Secret Garden, en Chine, en décembre 2017. C’est aussi la première fois cette saison qu’il perce le top 10 sur ce circuit — il avait fini 10e la semaine dernière à Moscou, en Russie.

« Il a fallu un certain temps à Lewis pour récupérer complètement, mais il est maintenant de retour sur la bonne voie et saute comme nous savons qu’il en a la capacité. Nous sommes ravis qu’il pousse les meilleurs au monde », a déclaré le directeur de la haute performance de Ski acro Canada Todd Allison, en référence à la grave blessure à une hanche subie par Irving et qui a nécessité une intervention chirurgicale.

L’autre Québécois inscrit à cette compétition, Félix Cormier-Boucher, de Saint-Mathias sur Richelieu, a fini au 27e échelon.

Chez les dames, l’Australienne Laura Peel a décroché la médaille d’or, devant les Chinoises Xu Mengtao et Xu Sicun, dans l’ordre.

Aucune Canadienne n’a pris part à cette épreuve, puisque la Québécoise Catrine Lavallée a été forcée de se retirer et de revenir au Canada pour réévaluer une blessure mineure au genou qu’elle a subie en décembre.

La Coupe du monde de sauts se poursuivra la fin de semaine prochaine à Almaty, au Kazakhstan.