(Paris) Le Japonais Ryoyu Kobayashi, ultra-dominateur la saison dernière en saut à ski, semble revenir en forme juste à temps pour la traditionnelle Tournée des quatre tremplins, où il avait réussi un exploit l’hiver dernier.

Agence France-Presse

Alors qu’il n’avait jamais gagné de compétition en Coupe du monde avant le début de la saison 2018/19, Ryoyu Kobayashi s’était imposé sur la Tournée en remportant les sauts sur les quatre tremplins, devenant seulement le 3e sauteur à réussir cette performance depuis la création de l’épreuve en 1953 (après l’Allemand Sven Hannawald en 2002 et le Polonais Kamil Stoch en 2018).

Le Japonais, entraîné par le Finlandais Janne Väätainen, affichait pourtant un palmarès vierge en Coupe du monde avant la saison dernière.

Le natif de Hachimantai (nord de l’île de Honshu, la principale du Japon), âgé de seulement 23 ans, se présente désormais en grand favori de la Tournée qui débute dimanche à Obestdorf en Allemagne (après des qualifications disputées samedi).

PHOTO CHRISTOF STACHE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Japonais Ryoyu Kobayashi

Après un début de saison timide (aucun podium en trois sauts), le longiligne Kobayashi (60 kg, 1,74 m) semble en effet revenir en forme : il a remporté deux victoires en une semaine à Klingenthal (Allemagne) puis à Engelberg (Suisse) pour prendre la tête du classement général de la Coupe du monde devant l’Autrichien Stefan Kraft.

Kraft (26 ans), vainqueur de la Tournée en 2015, devrait être justement l’un des principaux adversaires du Japonais pour la victoire finale avec le Polonais Kamil Stoch, double vainqueur de la prestigieuse compétition (2017 et 2018).