Eleider Alvarez a mis la main sur le titre WBC Continental des Amériques samedi soir, en passant le K.-O. à Michael Seals au septième round, à Verona, dans l’État de New York.

La Presse canadienne

Alvarez (25-1, 13 K.-O.) a envoyé son adversaire dans les cordages dans les dernières secondes du round après avoir servi à son adversaire un puissant crochet de droite qui a semblé le surprendre.

Il a également remporté le titre WBO intercontinental chez les mi-lourds.

Le Québécois d’origine colombienne a de nouveau été couronné, près d’un an après avoir été dominé par Sergey Kovalev lors du combat revanche du titre des mi-lourds de la World Boxing Organization (WBO), disputé à Frisco, au Texas.

Pour Alvarez, qui saura 36 ans en avril, le temps presse. À la suite de cette victoire, il pourrait toutefois avoir de nouveau droit à un combat de championnat.

Aux yeux de la foule, le combat final n’a pas été suffisamment spectaculaire. Les amateurs n’ont pas manqué de huer les deux pugilistes à quelques reprises.

Alvarez s’est présenté en plein contrôle lors des premiers rounds du combat, réussissant à bien maîtriser Seals.