Source ID:; App Source:

La judoka Joliane Melançon gagne l'argent à Baku

Victime d'une entorse à un genou lors des... (Photo : Raul Arboleda, archives AFP)

Agrandir

Victime d'une entorse à un genou lors des Championnats panaméricains, Joliane Melançon n'a décidé qu'en début de semaine de participer au Grand Chelem de Baku.

Photo : Raul Arboleda, archives AFP

Sportcom

La judoka québécoise Joliane Melançon a gagné la médaille d'argent chez les moins de 57 kg, samedi, au Grand Chelem de Baku, en Azerbaïdjan.

Après avoir bénéficié d'un laissez-passer au premier tour, Melançon (17e au monde) a mérité sa place en finale grâce à des victoires par ippon contre la Croate Andrea Bekic (101e) et l'Allemande Johanna Mueller (19e).

« Les deux premiers combats se sont très bien déroulés. J'avais déjà battu la Croate cet hiver en Coupe du monde. On s'est retrouvé au sol et j'ai réussi à l'immobiliser. Pour ce qui est de l'Allemande, elle est montée chez les 57 kg cette année et je ne m'étais jamais battue contre elle en compétition, a noté Melançon. Elle a marqué yuko d'entrée de jeu, mais j'ai été capable ensuite de contrôler au kumi-kata. On s'est retrouvé au sol et, comme dans le premier combat, j'ai réussi à l'immobiliser. »

Opposée à Miryam Roper (25e) à son dernier duel, Melançon avait sans doute espéré un meilleur sort. L'Allemande n'a mis que sept secondes pour projeter la Québécoise au sol et marquer ippon. « J'étais très déçue. Elle m'a eue sur un balayage. En même temps qu'elle allait placer ses mains, elle a fauché ma jambe. C'est une fille très explosive. Je savais que c'était le genre de truc qu'elle faisait, j'étais prête à ça, mais je n'ai quand même pas été capable de la contrer », a-t-elle expliqué.

Victime d'une entorse à un genou lors des Championnats panaméricains, Melançon n'a décidé qu'en début de semaine de participer au Grand Chelem de Baku. « Mon genou n'est pas rétabli à 100 %. La semaine dernière j'étais loin d'être certaine de pouvoir faire cette compétition. Finalement, ç'a été une très bonne chose », a-t-elle conclu.

D'autre part, les Québécois Patrick Gagné (66 kg) et Alexis Morin-Martel (73 kg) se sont tous deux classés septièmes dans leur catégorie.

Exempté du premier tour, Patrick Gagné (21e) a signé une victoire par ippon à son premier combat contre le Kazakh Yeldos Zhumakanov (221e). En quart de finale, il s'est incliné par ippon contre le Géorgien Shalva Kardava (45e). Au repêchage, Gagné a été vaincu par le Russe Yakub Shamilov (66e) qui a marqué ippon en début de combat.

Alexis Morin-Martel (28e) a connu un parcours similaire. Après avoir obtenu un laissez-passer en ronde initiale, il s'est rapidement débarrassé du Hongrois Attila Ungvari (144e). En quart de finale, le Québécois a été surpris par Huseyn Rahimli (143e), de l'Azerbaïdjan, qui a marqué yuko puis ippon dans la première minute de la rencontre. Morin-Martel a ensuite perdu au repêchage contre le Géorgien Zebeda Rekhviashivili (16e).

Dimanche, Kelita Zupancic (70 kg), Amy Cotton (78 kg), Catherine Roberge (78 kg) et Antoine Valois-Fortier (81 kg) seront les judokas canadiens à surveiller.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer