La dernière saison de ski alpin ne vient de prendre fin que Laurence St-Germain s’apprête déjà à lancer la suivante. 17e lors de l’épreuve de slalom des derniers Jeux olympiques de Pékin, la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges dit avoir beaucoup appris de la dernière année. Le Soleil l’a rencontrée pour en tracer un bilan.

Publié le 20 avril
MIKAËL LALANCETTE Le Soleil

Lorsque la jeune femme de 27 ans entre dans le café du Vieux-Québec où l’auteur de ces lignes lui a donné rendez-vous, une pluie fine balaie la capitale. Dans sa région natale, l’hiver a effectué un retour en force en distribuant quelques centimètres de neige.

Lisez la suite de l’article sur le site du Soleil