(Las Vegas) L’équipe canadienne de Brad Gushue a baissé pavillon en finale du Championnat du monde de curling masculin, dimanche, 8-6 contre la Suède à Las Vegas.

Publié le 10 avril
La Presse Canadienne

Le quatuor de Niklas Edin, champion olympique à Pékin, a décroché un quatrième titre mondial de suite et un sixième au total.

Edin détenait le marteau à 6-6 au dixième bout et la Suède a marqué deux points quand Gushue a été incapable d’effleurer sa pierre à droite de la maison pour ensuite rouler derrière deux pierres suédoises dans le haut du cercle de quatre pieds.

Au lieu de mettre toute la pression sur la dernière pierre d’Edin, la finale s’est terminée ainsi sur un lancer raté.

Dès la première manche, Edin a forcé le Canada à prendre un point et il n’a plus lâché la pression, profitant de chaque erreur canadienne. Gushue a bien tenté un bout nul au neuvième, mais a été forcé de prendre point le point. Puis, au dixième bout, Walker a vu sa deuxième pierre éliminée parce qu’elle n’a jamais franchi la ligne de jeu.

Le Canada a terminé au premier rang en phase de groupe avec un dossier de 10-2. La Suède avait pris le second échelon avec une fiche de 9-3.

L’équipe de Gushue a seulement remporté le Mondial en 2017.

L’équipe de Gushue, composé du vice-capitaine Mark Nichols, du deuxième joueur Brett Gallant et du premier joueur Geoff Walker, a passé deux cycles olympiques ensemble, mais en était à une dernière compétition. Gallant quittera la formation à la fin de la saison.

Le quatuor italien de Joël Retornaz a défait celui de l’Américain Korey Dropkin 13-4 pour décrocher la médaille de bronze plus tôt dans la journée dans la petite finale.

Retornaz a effectué le coup de grâce au septième bout, inscrivant six points.

Dropkin a lancé pour 59 %, le plus bas pourcentage au tournoi, tandis que Retornaz a réussi 77 % de ses lancers.