(Montréal) Kim Boutin et Steven Dubois ont chacun signé deux victoires aux championnats canadiens de patinage de vitesse courte piste, mercredi.

La Presse Canadienne

Boutin a remporté sa deuxième épreuve du 500 m en 0:43,429, devant Alyson Charles (0:43,681) et Florence Brunelle (0:44,275).

En vertu de ses deux victoires et des 20 000 points récoltés dans cette distance, elle revendique le titre de championne canadienne du 500 m pour la présente saison.

La Sherbrookoise a aussi fini première au 1000 m (2), devant la patineuse de Moncton Courtney Sarault (1:30,409) et Brunelle (1:30,813).

Boutin se trouve au sommet du classement général en vertu d’une récolte de 36 400 points dans ses deux meilleures distances.

« J’ai sorti des belles courses et je suis fière de moi, a dit Boutin. Je suis bien contente (d’être restée calme) et de comment j’ai abordé les courses.

« Retrouver mes repères c’était mon objectif lors des derniers jours. J’ai de plus en plus de confiance dans ce que je fais. »

Dubois, détenteur du record canadien du 500 m, a complété cette distance en 0:40,952, devant Pascal Dion (0:41,044) et Jordan Pierre-Gilles (0:41,198).

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Steven Dubois

Ce dernier a remporté la première épreuve de 500 m de la compétition, samedi dernier, devant Maxime Laoun et Nicolas Perreault.

Dubois a aussi prévalu au 1000 m (2). Le patineur de Lachenaie a enregistré un temps de 1:26,175, pour terminer devant Dion (1:26,283) et Alphonse Ouimette (1:26,849).

« Au 500 m j’ai fait comme je voulais : augmenter la vitesse à chaque ronde et ça a bien marché, a confié Dubois.

« Au 1000 m je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. En finale j’y suis allé avec la même stratégie qui avait bien marché lors du dernier 1000 m et j’ai réussi à gagner. »

Le vétéran Charles Hamelin s’est officiellement retiré de la compétition avant le début du programme de mercredi, lui qui a subi une commotion cérébrale durant les épreuves de samedi dernier.

Une autre membre de l’équipe nationale, Danaé Blais, pourrait quant à elle revenir à la compétition en fin de semaine après avoir raté les deux premières journées de course pour des raisons médicales.

Les athlètes auront deux journées de repos avant de revenir sur glace, samedi, en vue du 1000 m (3), puis dimanche pour les épreuves du 500 m (3) et du 1500 m (3).

En plus de couronner les champions nationaux, les résultats aideront à sélectionner les membres de l’équipe nationale et de l’équipe « NextGen » en vue de la saison 2021-2022, en plus de servir de présélection pour qui représentera le Canada aux Jeux olympiques de 2022, à Pékin.