Classée onzième aux qualifications de la compétition par équipe de slalom en parallèle, la paire canadienne composée d’Arnaud Gaudet et de Meagan Farrell a éprouvé des difficultés en fin de parcours et n’a pu améliorer son rang en phase éliminatoire, dimanche, à la Coupe du monde de Berchtesgaden (Allemagne).

mathieu fontaine
Sportcom

Gaudet a été le premier de son équipe à s’élancer lors des huitièmes de finale et c’est avec la ferme intention de donner un avantage à sa coéquipière qu’il a attaqué la piste. Le Québécois a cependant été ralenti par une portion glacée du parcours, concédant du même coup 0,67 seconde à son adversaire, le Russe Dmitry Karlagachev.

« J’avais vraiment une bonne descente, mais vers la fin du parcours, il y avait une porte vraiment glacée et ça m’a donné de la difficulté. J’ai un peu glissé et cette erreur a permis au Russe de me battre par une petite marge », a expliqué Arnaud Gaudet lors d’une entrevue avec Sportcom.

Le planchiste de 20 ans a ensuite observé le duel opposant Meagan Farrell à Natalia Sobolova. Tout comme Gaudet, l’Ontarienne a connu un bon départ, mais a glissé au même segment que son comparse, mettant fin aux espoirs d’atteindre les quarts de finale.

« Elle [Meagan] a fait une bonne descente et je crois que si elle passait cette porte, elle aurait battu la Russe. Elle arrivait avec plus de vitesse, mais elle est tombée exactement au même endroit que moi et elle n’a pu finir la course », a poursuivi Gaudet, ajoutant que plusieurs équipes ont éprouvé des ennuis dans cette portion précise de la piste.

Cette épreuve a ainsi mis un terme à la saison de l’athlète de Montcalm, qui se dit satisfait du travail accompli avec sa coéquipière. « C’est la première fois que je faisais une épreuve avec Meagan et ça s’est quand même bien passé dans l’ensemble. On avait vraiment une bonne équipe et on est quand même contents de notre journée. On veut toujours se rendre plus loin, mais je pense que ça prouve qu’on est capables de se retrouver dans le top 8 éventuellement », a conclu celui qui avait pris le 10e rang de l’épreuve individuelle présentée samedi.

Les Russes Sofia Nadyrshina et Dmitry Loginov ont vaincu les Suisses Julie Zogg et Dario Caviezel en grande finale pour monter sur la plus haute marche du podium. Le duo allemand de Sefina Joerg et de Stefan Baumeister a complété le top 3 en remportant la finale de bronze face aux Autrichiens Claudia Riegler et Andreas Prommegger.

Après un périple européen de plus de quatre mois et demi, Arnaud Gaudet et son père Patrik, qui est également son entraîneur, seront de retour au pays lundi.