C’est sans protection tibiale que Laurence St-Germain s’est amenée au portillon de départ, samedi, au slalom de la Coupe du monde de Jasna, en Slovaquie. Malgré cet oubli, la Québécoise est parvenue à se qualifier pour la deuxième manche et a finalement pris le 10e rang de la compétition.

mathieu fontaine
Sportcom

« Ça n’a pas été mon meilleur move ! Je me suis rendu compte que je n’avais pas mes protecteurs quelques minutes avant mon départ et je n’avais plus assez de temps pour les récupérer, alors je n’avais pas le choix d’y aller sans », a-t-elle expliqué lors d’une entrevue avec Sportcom.

Cet oubli n’a cependant pas empêché St-Germain de prendre le 16e rang lors de la première descente. Le tout ne s’est pas fait sans douleur pour l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges qui en gardera quelques ecchymoses.

« C’était assez déconcentrant, a-t-elle avoué. Pour la première moitié, ce n’était pas si pire, mais après, ça commençait à faire mal. J’ai quand même réussi à faire un bon temps pour passer au tour suivant. »

Qui plus est, la skieuse de 26 ans a ensuite récupéré ses pièces d’équipement et a offert une excellente prestation lors de la seconde manche, lui permettant de grimper de six échelons au classement final. Un résultat certes satisfaisant, mais qui laisse tout de même St-Germain sur sa faim.

Dixième, c’est très bien, mais j’aurais voulu plus. Je suis quand même contente de ma journée, mais je sais que j’avais encore du gaz.

Laurence St-Germain

La Québécoise a finalement terminé à 3,59 secondes de la gagnante, l’Américaine Mikaela Shiffrin (1 min 44,28 s).

La Slovaque Petra Vlhova (+0,34 seconde) et la Suisse Wendy Holdener (+0,52 seconde) ont terminé deuxième et troisième, dans l’ordre.

Il s’agissait d’une première sortie pour Laurence St-Germain depuis qu’elle s’était classée 17e à cette épreuve aux mondiaux de Cortina d’Ampezzo, il y a un peu plus de deux semaines.

Aux dires de la principale intéressée, cette performance lui permettra d’entreprendre la dernière portion du calendrier des Coupes du monde avec confiance. D’autant plus qu’elle effectuera ses deux prochaines sorties à Are, en Suède, où elle avait connu du succès aux Championnats du monde 2019, avec une sixième place au slalom.

« J’étais très déçue après Cortina d’Ampezzo, mais avec une dixième place aujourd’hui [samedi], je vais reprendre de la confiance. Mon focus est maintenant sur les dernières courses de la saison et j’ai bien hâte de retourner à Are. J’ai souvent eu de bonnes courses là-bas, alors ce sera une belle occasion de montrer ce que je peux faire », a-t-elle fait savoir au sujet de cette compétition qui se déroulera le week-end prochain.

Dimanche, ce sera au tour de Valérie Grenier de s’élancer sur la piste de Jasna, à l’occasion du slalom géant.