Katherine Stewart-Jones a profité de sa dernière sortie aux Championnats du monde d’Oberstdorf, en Allemagne, pour signer le meilleur résultat individuel de sa carrière à des Mondiaux. Samedi, la fondeuse québécoise a pris le 23e rang du 30 kilomètres style classique départ groupé. Cendrine Browne a quant à elle été la 27e compétitrice à compléter ce parcours exigeant.

Sportcom

Katherine Stewart-Jones n’avait jamais été parmi les 25 meilleures compétitrices d’une épreuve des Mondiaux avant samedi. L’athlète de Chelsea a franchi la ligne d’arrivée 6 min 5,7 sec après la grande gagnante, la Norvégienne Therese Johaug, pour signer le meilleur résultat canadien du jour.

De son côté, Cendrine Browne (+7 min 57,6 sec) a terminé 27e pour une deuxième épreuve de suite, alors qu’elle avait obtenu le même classement au 10 kilomètres style libre disputé mardi. Une performance dont elle se réjouit, puisque le style classique n’est pas sa spécialité.

« Top 30 en classique aux Championnats du monde, c’est tout un accomplissement. Je suis vraiment contente du résultat. Ça finit bien les Mondiaux, je ne m’attendais pas à faire des top 30 à toutes les courses », a admis l’athlète de Prévost, qui s’était également classée 23e au skiathlon.

« Je suis fière d’avoir réalisé ça, ça montre que je continue de progresser, a-t-elle poursuivi. L’équipe féminine est vraiment forte et c’est motivant de faire partie de ce groupe. On se pousse beaucoup. Je suis sûre que l’année prochaine, on sera dans le top 20 régulièrement. »

Therese Johaug aura connu un sans-faute en Allemagne, elle qui a été couronnée championne du monde aux quatre épreuves auxquelles elle a participé. Cette fois, c’est avec un chrono de 1 h 24 min 56,3 s et une confortable avance de 2 min 34,2 sec qu’elle a décroché l’or devant sa compatriote Heidi Weng. La Suédoise Frida Karlsson (+2 min 34,8 sec) a suivi avec la médaille de bronze.

Les Championnats du monde d’Oberstdorf prendront fin dimanche avec la présentation du 50 kilomètres style classique départ groupé chez les hommes. Les Québécois Philippe Boucher et Antoine Cyr seront de cette épreuve.