(Cortina D'ampezzo) Vincent Kriechmayr a remporté la descente masculine aux Championnats du monde de ski alpin de Cortina d’Ampezzo, dimanche.

The Associated Press

Kriechmayr est du même coup devenu le troisième skieur à gagner les deux épreuves de vitesse aux Mondiaux de ski alpin après Hermann Maier en 1999 et l’Américain Bode Miller en 2005.

« Hermann Maier est une légende autrichienne, comme Bode Miller l’est. Faire partie de ce groupe, c’est extraordinaire, a confié Kriechmayr. Je ne peux me comparer à Hermann ou Bode Miller, parce qu’ils ont aussi été champions olympiques et du classement général de la Coupe du monde. Mais c’est bien d’avoir pu accomplir cet exploit. »

L’Autrichien a complété l’épreuve présentée sur la piste Vertigine en une minute et 37,79 secondes, retranchant un seul centième de seconde au chrono de l’Allemand Andreas Sander, deuxième.

PHOTO ANDREAS SOLARO, AGENCE FRANCE-PRESSE

Vincent Kriechmayr

Sander a du même coup procuré une troisième médaille d’argent surprise à son pays à ces Mondiaux, après les deuxièmes places de Romed Baumann (un Autrichien d’origine) en super-G et de Kira Weidle en descente féminine.

Le Suisse Beat Feuz a complété le podium, à 0,18 seconde.

Son compatriote Marco Odermatt a abouti en quatrième place, devant l’Italien Dominik Paris.

Le meilleur skieur canadien fut le Torontois James Crawford, 21e à 1,99 seconde de Kriechmayr.

Ses compatriotes Jeffrey Read et Broderick Thompson ont fini 26e et 29e, respectivement, tandis que Brodie Seger, de North Vancouver, n’a pu compléter l’épreuve. Seger avait terminé en quatrième position du super-G présenté jeudi.

Le champion du monde en titre, Kjetil Jansrud, a abouti en huitième place, à plus d’une seconde du vainqueur.

« C’est décevant, a convenu le Norvégien, qui n’a signé qu’un top 10 en descente cette saison en Coupe du monde. Tout ce que je pouvais faire aujourd’hui, c’est tout donner physiquement et mentalement. Et c’est ce que j’ai fait. »

Le champion en titre du classement général de la Coupe du monde, Aleksander Aamodt Kilde, ratera le reste de la campagne en raison d’une importante blessure à un genou.

La course a été interrompue à deux reprises par des chutes.

Baumann a chuté immédiatement après avoir franchi le fil d’arrivée et a heurté de plein fouet les barrières de sécurité. Le skieur a subi une lacération au visage, mais a pu s’en sortir sans blessure grave.

Florian Schieder a pour sa part reçu l’aide des médecins de piste après s’être vraisemblablement blessé au genou gauche après avoir été éjecté de la piste en négociant maladroitement une bosse en milieu de parcours.

Les Mondiaux se poursuivront lundi avec la tenue des combinés alpins masculin et féminin. La Québécoise Marie-Michèle Gagnon, sixième en super-G et 13e en descente, doit y participer.