(Cortina d'Ampezzo) Contrairement à la plupart des autres courses, une favorite se détache nettement pour le super-G des Mondiaux de ski alpin de Cortina d’Ampezzo (Italie) mardi avec la Suissesse Lara Gut-Behrami, revenue au sommet.

Robin GREMMEL
Agence France-Presse

La favorite : Lara Gut-Behrami

Lara Gut-Behrami est absolument intouchable en ce moment : elle a remporté les quatre derniers super-G de Coupe du monde, assortis d’une 2e place en descente à Crans-Montana et d’une 2e place en géant à Kronplatz (Plan de Corones).

À 29 ans, la Suissesse semble avoir retrouvé le niveau de son gros globe de cristal de 2017. Elle peut mardi réparer une anomalie dans son palmarès : elle compte cinq médailles mondiales, mais aucun titre en six participations aux Championnats du monde.

« J’ai appris avec le temps que j’ai tout à gagner et rien à perdre. Je veux profiter et essayer simplement de reproduire mon ski de ces dernières semaines. »

« Une médaille d’or, je comprends la question. On va aux Mondiaux pour essayer de gagner quelque chose, on n’y va pas pour dire “ c’était bien, ça m’a fait plaisir ” ».

La tenante du titre : Mikaela Shiffrin

L’Américaine Mikaela Shiffrin n’a pas couru en super-G depuis plus d’un an et sa victoire à Bansko fin janvier 2020. Son niveau dans la discipline en ce moment reste donc un mystère.

« J’ai pu faire trois jours de super-G à l’entraînement, je vais en faire un de plus avant Cortina. Je me sens bien sur les skis, c’est fun. Je vais faire de mon mieux, j’espère un bon résultat, mais je vais avoir du mal à défendre mon titre qui était déjà une surprise en 2019 », a-t-elle expliqué la semaine dernière en conférence de presse.

La grosse cote : Kajsa Vickhoff Lie

Kajsa Vickhoff Lie, c’est la nouvelle pépite norvégienne en vitesse. À 22 ans, cette quasi-inconnue débarque à Cortina avec une dynamique positive : elle est montée sur son premier podium de Coupe du monde fin janvier à Garmisch (2e du super-G).

Le programme de la journée de mardi :

5 h (heure de Montréal), super-G femmes