(Garmisch-Partenkirchen) Vincent Kriechmayr a creusé l’écart en tête du classement du super-G masculin en Coupe du monde de ski alpin, après avoir remporté samedi la dernière épreuve du circuit avant les Championnats du monde.

Publié le 6 févr. 2021
The Associated Press

Kriechmayr a devancé son compatriote Matthias Mayer par 0,17 seconde, complétant le doublé autrichien.

Mayer est demeuré en tête pendant la majeure partie de la deuxième manche, bien que son avance était limitée à seulement deux centièmes de seconde. Mayer a cependant raté un point de corde dans un virage et perdu de précieuses fractions de seconde, avant de franchir le fil d’arrivée.

Le Torontois James Crawford a abouti au 19e échelon. Ses compatriotes Brodie Seger, Broderick Thompson et Jeffrey Read ont fini 21e, 34e et 46e.

Il s’agissait de la huitième victoire de Kriechmayr en carrière, et du sixième podium consécutif dans une épreuve de vitesse de Mayer, qui est champion olympique de super-G.

Le Suisse Marco Odermatt a complété le podium à 0,49 seconde, suivi du Français Nils Allegre et de l’Italien Christof Innerhofer.

Kriechmayr entamera le super-G de mardi aux Mondiaux de ski alpin en Italie après avoir signé deux victoires consécutives dans cette discipline, à la suite de son triomphe à Kitzbühel il y a deux semaines.

Il n’est toutefois pas considéré comme le favori pour l’emporter à Cortina d’Ampezzo.

Dominik Paris, le champion du monde en titre, a fini huitième samedi, après avoir remporté la descente de Garmisch la veille. Il s’agissait de la première victoire de l’Italien depuis sa blessure grave au genou droit survenue il y a un an.

Avec deux courses à négocier après les Mondiaux, Kriechmayr dispose d’un cousin de 101 points au classement de la discipline devant Mayer. Une victoire vaut 100 points de classement.

Les vainqueurs des trois premières épreuves en super-G cette saison sont tous à l’écart du circuit en raison de blessures : Mauro Caviezel, Aleksander Aamodt Kilde et Ryan Cochran-Siegle.