(Heerenveen, Pays-Bas) Quatre Québécois ont été sélectionnés au sein de l’équipe canadienne de patinage de vitesse pour la Coupe du monde qui sera disputée dans la bulle d’Heerenveen, aux Pays-Bas.

Publié le 15 janv. 2021
La Presse Canadienne

Valérie Maltais, Béatrice Lamarche, Alex Boisvert-Lacroix et Laurent Dubreuil seront accompagnés d’Ivanie Blondin, Kaylin Irvine, Abigail McCluskey, Heather McLean, Isabelle Weidemann, Jordan Belchos, Ted-Jan Bloemen, Connor Howe et Gilmore Junio.

Après avoir subi une série de tests négatifs et observé une brève période de quarantaine, ces 13 patineurs sont entrés dans la bulle et se préparent à disputer les deux premières étapes de la Coupe du monde pour l’équipe depuis mars dernier.

La saison 2020-21 sera abrégée : le circuit de la Coupe du monde, qui lors d’une saison normale consiste en six étapes, présentera deux étapes, soit du 22 au 24 janvier puis du 29 au 31 janvier. Les athlètes auront ensuite droit à une fin de semaine de repos et de récupération avant de retourner sur la glace en vue des Championnats du monde de patinage de vitesse, qui auront lieu du 11 au 14 février.

Les patineurs ont récolté 31 médailles en Coupes du monde la saison passée. La présente saison a toutefois été difficile pour l’équipe, qui n’a eu accès que de façon limitée à la patinoire en raison de la fermeture de l’Anneau olympique de Calgary en septembre en raison d’un problème mécanique.

Mis à part un camp d’entraînement de deux semaines à Fort St. John en novembre et de récentes séances sur l’anneau extérieur à Red Deer, les patineurs ont seulement pu s’entraîner hors glace et sur des surfaces pour le courte piste.