(St. Anton) Le style agressif de la championne olympique Sofia Goggia lui a permis de signer une victoire convaincante en descente à la Coupe du monde de ski alpin féminin de St. Anton, samedi.

The Associated Press

Goggia fut la plus rapide et a offert une prestation quasi parfaite sous un ciel radieux pour devancer au fil d’arrivée l’Autrichienne Tamara Tippler par 0,96 seconde.

Breezy Johnson a grimpé sur la troisième marche du podium dans une troisième descente consécutive cette saison. L’Américaine, qui fut la plus rapide du plateau avec une vitesse de pointe de 122 km/h, a concédé 1,04 seconde à Goggia.

L’Italienne a devancé Johnson dans chacune des descentes jusqu’ici cette saison, et Goggia a maintenant enregistré deux victoires et une deuxième place pour se hisser en tête du classement de la discipline.

La Suissesse Corinne Suter, la seule skieuse qui a vaincu Goggia cette saison, a terminé à égalité en sixième position en compagnie de la double championne du monde Ilka Stuhec.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, n’a pu compléter l’épreuve après avoir raté une porte.

Il s’agissait de la neuvième victoire de Goggia en carrière sur le circuit de la Coupe du monde, et de sa sixième en descente. Elle est maintenant troisième au classement général de la Coupe du monde, qui est dominé par Petra Vlhova.

Les deux dernières descentes présentées à la station de ski autrichienne au cours des 20 dernières années ont été remportées par Lindsey Vonn en 2007 et Alice Mckennis en 2013.

La compétition s’est déroulée à huis clos à cause de la pandémie de coronavirus, sauf que les encouragements de certains skieurs récréatifs et autres préposés à l’entretien des pistes pouvaient être entendus à proximité de l’arrivée.

Gagnon et les autres skieuses seront de retour sur la piste Karl Schranz dimanche dans le cadre d’un super-G.