(Adelboden) Alexis Pinturault a signé le meilleur temps de la deuxième manche et remporté le slalom géant d’Adelboden, samedi, dans le cadre de la Coupe du monde de ski alpin masculin.

The Associated Press

Il s’agit d’une déception pour l’équipe suisse de ski alpin, qui s’était signalée en première manche. Loïc Meillard avait d’ailleurs dominé celle-ci, qui a également été marquée par la violente chute du skieur américain Tommy Ford.

Meillard disposait d’une avance de 0,30 seconde sur Pinturault après la première manche, mais le meneur au classement général de la Coupe du monde a survolé le parcours lors de la deuxième pour l’emporter par 1,26 seconde sur le Croate Filip Zubcic.

Il s’agissait de la troisième victoire consécutive du Français en slalom géant, et de sa 33e en carrière en Coupe du monde, rejoignant ainsi l’Américain Bode Miller au neuvième rang à ce chapitre dans l’histoire du ski alpin masculin.

Meillard a complété le podium à 1,65 seconde de Pinturault, tandis que son compatriote Marco Odermatt, un skieur étoile qui trône au sommet du classement de la discipline, a fini quatrième à deux centièmes de seconde supplémentaires.

Au total, quatre skieurs suisses se sont faufilés dans le top 10, mais la Suisse est toujours à la recherche d’une première victoire lors de ce slalom géant classique depuis 2008.

Erik Read, de Calgary, s’est signalé en terminant en 13e position, à 2,65 secondes. Aucun autre skieur canadien n’a pu compléter la compétition.

Il y a 54 ans, Adelboden accueillait pour la première fois un slalom géant pendant la première semaine de la nouvelle saison de Coupe du monde de ski alpin. Cette journée-là, le Français Jean-Claude Killy avait enregistré sa première victoire.

La course s’est déroulée sur un parcours particulièrement glacé, sous un ciel dégagé et un soleil radieux.

Ford a été victime d’une chute à quelques dizaines de mètres de l’arrivée, et il a glissé sur une bonne distance sur le cou et une épaule avant de s’immobiliser.

PHOTO JEAN-CHRISTOPHE BOTT, KEYSTONE VIA AP

Tommy Ford

L’Américain âgé de 31 ans est demeuré immobile au sol pendant quelques secondes, avant que la télévision suisse rapporte qu’il était en mesure de discuter avec le personnel médical et les responsables de l’épreuve qui sont venus à son secours.

Ford a été héliporté vers un hôpital du secteur et la course a repris après une pause de 30 minutes.

PHOTO FABRICE COFFRINI, AGENCE FRANCE-PRESSE

L’équipe américaine a indiqué un peu plus tard que Ford souffrait de « blessures mineures à la tête et au cou et qu’il se porte bien dans les circonstances. Il a aussi subi une blessure à un genou qui nécessite des examens approfondis ».

Le slalom géant d’Adelboden attire habituellement 25 000 spectateurs chaque saison. L’épreuve s’est toutefois déroulée à huis clos samedi, et seuls quelques curieux debout en bordure de parcours ou sur la terrasse de leur chalet ont pu encourager les skieurs en piste.