(Lausanne) Une épreuve de Coupe du monde de patin de vitesse à Calgary et des compétitions de courte piste à Montréal et à Laval ont été annulées en raison de la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

L’Union internationale de patinage (ISU) a annoncé lundi que les premiers évènements de la saison 2020-21 de la Coupe du monde ont été annulés, dont celui de Calgary, qui devait avoir lieu du 11 au 13 décembre.

L’ISU a aussi annulé les deux premières épreuves de courte piste de la Coupe du monde. Celle à Montréal devait se tenir du 6 au 8 novembre et celle de Laval devait suivre du 13 au 15 novembre.

« Bien que nous soyons déçus de ne pas pouvoir accueillir les meilleurs patineurs du monde cet automne, Patinage de vitesse Canada appuie entièrement ces décisions qui priorisent la santé et la sécurité des participants de notre sport ainsi que des villes-hôtesses de nos compétitions. Nous espérons pouvoir accueillir à nouveau des évènements de classe mondiale », a mentionné l’organisme canadien, lundi, dans une déclaration publiée sur son site internet.

En ce qui concerne le patinage de vitesse, l’ISU a indiqué qu’elle évaluait le concept de bulle aux Pays-Bas, comme option de rechange pour les quatre premiers évènements de la Coupe du monde.

Des compétitions à Tomaszow-Mazowiecki, en Pologne (du 13 au 15 novembre), à Stavanger, en Norvège (du 20 au 22 novembre), et à Salt Lake City, dans l’Utah (du 4 au 6 décembre), ont également été retirées du calendrier.

L’ISU a affirmé qu’elle cherchait toujours à évaluer si les épreuves de courte piste de Séoul, du 11 au 13 décembre, et de Pékin, du 18 au 20 décembre, allaient avoir lieu.