(Heerenveen) Laurent Dubreuil a grimpé à deux reprises sur le podium, samedi, aux finales de la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste d’Heerenveen, aux Pays-Bas.

La Presse canadienne

Dubreuil, de Lévis, s’est adjugé la médaille d’argent sur 500 et 1000 m.

Le Québécois avait donné le ton à sa journée de travail en terminant deuxième en 34,416 secondes sur 500 m. Il n’a concédé que neuf centièmes de seconde à l’éventuel vainqueur, le Japonais Tatsuya Shinhama. Le Sud-Coréen Joon-Ho Kim a complété le podium, un centième de seconde derrière Dubreuil.

PHOTO PETER DEJONG, ASSOCIATED PRESSE

De gauche à droite: Kai Verbij, Thomas Krol et Laurent Dubreuil sur le podium du 1000 m

Ce dernier a doublé la mise en franchissant le 1000 m en une minute et 8,118 secondes. Seul le Hollandais Thomas Krol l’a devancé, par 27 centièmes de seconde. Le podium a été complété par un autre Hollandais, Kai Verbij.

Le patineur âgé de 27 ans connaît une très bonne séquence dernièrement, après avoir notamment marqué l’histoire en terminant deuxième du classement cumulatif des Championnats du monde de sprint à Hamar, en Norvège, la semaine dernière. Il était alors devenu le quatrième patineur canadien après Jeremy Wotherspoon, Mike Ireland et Gaétan Boucher à monter sur le podium lors de cette compétition.

Ses compatriotes Gilmore Junio et Alex Boisvert-Lacroix, de Sherbrooke, ont respectivement fini neuvième et 12e de la finale A sur 500 m.

Les représentants de l’unifolié ont ajouté deux autres médailles au 5000 m, après que Graeme Fish et Ted-Jan Bloemen aient grimpé sur les deuxième et troisième marches du podium, respectivement. Seul le Hollandais Patrick Roest est parvenu à les devancer.

Du côté des dames, l’Ontarienne Isabelle Weidemann a enlevé les honneurs du 3000 m.

La patineuse d’Ottawa a complété l’épreuve avec un chrono de 3:59,759, retranchant ainsi 0,27 seconde au temps de la Hollandaise Antoinette de Jong, et 1,58 seconde à celui de la Russe Natalia Voronina.

PHOTO VINCENT JANNINK, ANP VIA AFP

Isabelle Weidemann

Sa coéquipière Ivanie Blondin, qui est également originaire d’Ottawa, a fini au sixième rang.

Pour sa part, Kaylin Irvine n’a pu faire mieux que le neuvième échelon sur 500 m. La compétition a été remportée par l’Autrichienne Vanessa Herzog, devant la Russe Olga Fatkulina et la Japonaise Nao Kodaira.

Aucune patineuse canadienne n’a pris part au 1000 m en fin de programme.

Au total, le Canada a donc acquis cinq médailles jusqu’ici aux finales de la Coupe du monde.