Alex Harvey a terminé au 16e rang de l'épreuve de 15 kilomètres en poursuite style classique à la Coupe du monde de ski de fond de Lillehammer, qui a été remportée dimanche par le Norvégien Didrik Toenseth.

LA PRESSE CANADIENNE

Toenseth a franchi la distance en 44 minutes et 13,8 secondes, battant son compatriote Sjur Roethe par 1,6 seconde. Emil Iversen a complété le balayage norvégien en décrochant le bronze, à 1 : 03,3 du vainqueur.

Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges, fut néanmoins le meilleur fondeur canadien, à 1 : 08,7 de Toenseth.

Il a su éviter le pire après une chute du Norvégien Martin Johnsrud Sundby.

« Sundby est tombé devant moi et j'ai failli suivre. J'ai perdu pas mal de vitesse, a raconté Harvey. Je ne jouais pas le podium, mais je pensais faire mieux parce qu'à ce moment-là, j'étais septième ou huitième. Nous étions un gros groupe et il neigeait beaucoup, alors personne ne pouvait se sauver. »

Le Québécois âgé de 30 ans était monté sur le podium pour une première fois cette saison en se classant troisième du sprint 1,6 km, vendredi.

« Mon podium est le moment fort du week-end et du début de saison jusqu'à maintenant, a ajouté Harvey. L'an passé, à cette période de l'année, j'avais fini quatrième et deux fois sixième. J'étais souvent passé proche d'une médaille parce que j'avais plus de stabilité (dans mes performances). Mais, je trouve ça plus gratifiant d'avoir un podium et après finir 15e, 16e ou 17e que d'être tout le temps quatrième, cinquième ou sixième. »

Ses compatriotes Russell Kennedy, de Canmore, en Alberta, et Andy Shields, de Thunder Bay, en Ontario, ont pris respectivement les 61e et 71e rangs, dimanche.

Du côté des dames, la Norvégienne Therese Johaug a triomphé lors de l'épreuve de 10 km en poursuite style classique grâce à un chrono de 29 : 35,5. Johaug a battu la Suédoise Ebba Andersson (29 : 52,3) et la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg (29 : 53,4).

Aucune fondeuse canadienne n'a pris part à cette compétition.