Le fondeur de St-Ferréol-les-Neiges Alex Harvey a été honoré par l'Assemblée nationale, mercredi, qui a tenu à souligner sa conquête de la médaille d'or aux Championnats du monde en sprint par équipe, en compagnie de Devon Kershaw.

Mis à jour le 23 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Ils sont ainsi devenus les premiers Canadiens à grimper sur le podium lors des Mondiaux de ski de fond, qui avaient lieu cette année à Oslo, en Norvège, berceau du ski de fond.

Le jeune homme de 22 ans a accepté avec humilité l'honneur que lui ont réservé le président de l'Assemblée nationale, Yvon Vallières, et les trois principaux partis politiques.

«Je ne suis bien évidemment pas habitué à recevoir ce genre d'honneur, a-t-il déclaré. Je ne fais du ski de fond que pour repousser mes propres limites. C'est sûr que je rêve aux podiums, que je rêve aux médailles, mais ce n'est pas pour cela que je fais ça. Un honneur comme celui que je reçois aujourd'hui, c'est du bonus. C'est la cerise sur le sundae.

«Ça a vraiment été une saison exceptionnelle pour moi. Après Vancouver, où nous avons terminé quatrièmes, ça n'a pas été difficile de trouver la motivation pour s'entraîner. En plus, je savais que les Mondiaux à Oslo allaient être une grande fête du ski de fond.»

Harvey, fils de Pierre Harvey, lui aussi fondeur d'exception, a tout de même admis que maintenant qu'il a goûté à la victoire, il en veut davantage.

«Maintenant qu'on a goûté à la potion magique, on ne veut plus jamais s'en départir! C'est certain que quand je vais reprendre l'entraînement, en mai prochain, je serai plus affamé que jamais, parce que j'y ai goûté et je veux y goûter encore!»

Le ministre des Transports et responsable de la Capitale nationale, Sam Hamad, a fait part que les succès d'une nation ne s'exprimaient pas qu'en résultats économiques, mais également par les succès obtenus sur la scène sportive internationale.

«Lorsqu'une nation est développée, elle a des champions sportifs, et tu es un témoignage de l'évolution de notre société», a-t-il dit.