Source ID:; App Source:

Mikaël Kingsbury de retour au sommet

Mikaël Kingsbury a remporté dimanche l'épreuve de bosses... (Photo Hakon Mosvold Larsen, archives Reuters)

Agrandir

Mikaël Kingsbury a remporté dimanche l'épreuve de bosses en parallèle d'Inawashiro au Japon, sa quatrième victoire de la saison en Coupe du monde.

Photo Hakon Mosvold Larsen, archives Reuters

La piste de bosses d'Inawashiro au Japon est l'une des plus traîtres du circuit et elle a piégé tous les meilleurs skieurs... à l'exception de Mikaël Kingsbury. Le Québécois, déjà troisième la veille en simple, a remporté dimanche l'épreuve de bosses en parallèle, sa quatrième victoire de la saison en Coupe du monde, mais sa première depuis près de deux mois.

«Ça faisait un moment que je n'avais pas remporté d'épreuve et ça fait du bien, a avoué Kingsbury. J'ai réussi à très bien skier tout au long de la compétition, sans trop faire d'erreurs - ce qui n'est pas évident ici -, et je crois que c'est ce qui a fait la différence.»

Kingsbury a successivement défait l'Américain Troy Murphy, ses compatriotes Marc-Antoine Gagnon et Pascal Olivier Gagné, puis finalement le favori local Sho Endo. Ce dernier a été plus rapide en finale, mais il a multiplié les erreurs. «Je savais que j'avais fait une meilleure descente que lui», a assuré Mikaël.

C'est l'étonnant Gagné qui a obtenu la médaille de bronze, son premier podium en carrière en Coupe du monde. Le Montréalais a défait son coéquipier Philippe Marquis dans la petite finale.

«Je considère tous les gars que j'ai battus aujourd'hui meilleurs que moi et, chaque fois, je me suis dit que je devais y aller gros et vite. Pour la première de ma vie, ça a marché!»

Marquis a donc obtenu le quatrième rang, tandis que Gagnon, qui avait pris la deuxième place la veille (son meilleur résultat en carrière), s'est contenté de la sixième place. Le champion olympique Alexandre Bilodeau, écarté du podium pour la première fois de la saison la veille avec une quatrième place, a fait encore pire cette fois avec une décevante neuvième place, résultat d'une grosse faute qui l'a exclu dès le premier tour éliminatoire face au Russe Alexandr Smyshlyaev. «Aujourd'hui, j'ai "choké", comme on dit», a indiqué Alexandre sur Twitter. «Félicitations à mes coéquipiers pour leur doublé!»

Kingsbury en a profité pour reprendre la tête du classement général de la Coupe du monde, 41 points devant Bilodeau. «Je me sens confiant de garder le maillot jaune d'ici à la fin de la saison», a assuré Kingsbury, qui vise un troisième globe de cristal d'affilée.

Les filles rattrapées par la fatigue

Du côté féminin, la victoire est allée à l'Américaine Hannah Kearney, qui a comme Kingsbury mis fin à une disette de victoires pour reprendre le premier rang du classement de la Coupe du monde. Kearney a battu en finale la Russe Elena Muratova, tandis que la Japonaise Junko Hoshino a remporté la petite finale pour la médaille de bronze.

Justine et Chloé Dufour-Lapointe, gagnantes entre elles des quatre dernières épreuves, ont été rattrapées par la fatigue et n'ont pu défendre leur chance. Justine, qui s'était quand même imposée la veille en simple, a cette fois été éliminée dès la ronde de 16 et s'est classée neuvième. Chloé, elle, n'a pas pris le départ.

C'est plutôt l'ainée, Maxime Dufour-Lapointe qui a été la meilleure Canadienne avec une cinquième place, tout juste devant sa coéquipière Audrey Robichaud. Christel Hamel a pris la 13e place.

Les skieurs pourront maintenant souffler un peu avant les trois dernières épreuves de la saison, les 15 et 16 mars à Voss en Norvège, puis le 21 mars à La Plagne en France.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer