Les Québécois Mikaël Kingsbury et Justine Dufour-Lapointe ont remporté les épreuves de bosses de Calgary, samedi, en Coupe du monde de ski acrobatique.

Mis à jour le 28 janv. 2013
Michel Marois LA PRESSE

Dufour-Lapointe a enlevé sa première victoire en compétition régulière - elle avait aussi triomphé deux fois en duel - venant finalement à bout de l'Américaine Hannah Kearney, seulement cinquième à Calgary. Justine a obtenu un pointage de 22,49, devançant sa soeur Chloé (22,23) de justesse. L'Américaine Eliza Outtrim (21,42) a pris la troisième place.

«Le parcours était difficile et je devais oublier mon accident [de vendredi], a raconté celle qui arborait encore un oeil au beurre noir après une chute à l'entraînement. J'ai réussi à garder ma concentration, à ne commettre aucune erreur et c'est merveilleux d'avoir le dossard jaune (porté par le meneur de la Coupe du monde) pour la première fois. Et c'est encore mieux de partager le podium avec ma soeur!»

Une autre Canadienne était en superfinale, Andi Naude, mais elle a chuté et s'est contentée de la sixième place. Maxime Dufour Lapointe (10e), Christel Hamel (11e) et Chelsea Henitiuk (12e) se sont arrêtés en finale.

Chez les hommes, Kingsbury, vainqueur d'une troisième épreuve sur quatre cette saison, n'avait obtenu que la cinquième place en finale. Il a toutefois obtenu une note de 24,00 en superfinale pour devancer le Russe Aleksandr Smyshlyaev (23,90) et le Japonais Sho Endo (22,68).

«C'était la première fois que j'étais si loin au classement après la finale et je me suis dit que je devais pousser au maximum pour mettre la pression sur mes rivaux. Cela a fonctionné, plusieurs ont commis des erreurs, et j'ai gagné!»

Le champion olympique Alexandre Bilodeau était bien parti pour aller sur le podium, mais il a justement commis une faute à mi-parcours et s'est contenté de la quatrième place. Marc-Antoine Gagnon (8e), Philippe Marquis (9e), Simon Pouliot-Cavanagh (10e) et Pascal-Olivier Gagné n'ont pu se qualifier pour la superfinale.

L'épreuve était qualificative pour la sélection de l'équipe canadienne des Jeux de Sotchi, en 2014 et les trois médaillés du jour a fait un grand pas vers une sélection dès cette saison.