En déposant l'Autrichien Christoph Sumann dans le dernier tour, Ole Einar Bjoerndalen a donné le titre du relais messieurs à la Norvège et s'est offert sa 4e médaille d'or de ces Mondiaux-2009 de biathlon, conclus dimanche à Pyeongchang.

Mis à jour le 22 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Partie avec 11 secondes de retard sur Sumann pour le relais de 7,5 km, la star de ce rendez-vous sud-coréen a littéralement déposé dans la dernière montée l'Autrichien, qui n'avait plus que 3 secondes d'avance après le dernier tir, debout. À l'issue des quatre relais de 7,5 km, Emil Hegle Svendsen, maladroit au tir, Lars Berger, Halvard Hanevold, auteur d'une belle remontée malgré ses 39 ans, et Bjoerndalen ont devancé, l'Autriche, 2e à 12 sec 6/10, et l'Allemagne, 3e à 32 sec 7/10.

Ce succès norvégien, obtenu malgré deux tours de pénalité, conclut à merveille la moisson de Bjoerndalen. Vainqueur auparavant du sprint, de la poursuite et du 20 km, en individuel, le meilleur biathlète de l'histoire a raté le Grand Chelem en prenant la 4e place de la mass-start samedi.

Avant cette défaillance de Sumann, les Autrichiens avaient mené la course dès le deuxième relais, de Simon Eder, tandis que Dominik Landertinger, titré samedi en mass-start, avait conservé une petite avance avant l'ultime relais.

Zaitseva première!

L'Autriche reste toutefois en tête de la Coupe du monde de la spécialité avec son cinquième podium, dont 2 succès, en autant d'épreuves.

La Russie, tenante du titre, n'a jamais été dans le coup (6e, à 1 min 41 sec 9/10.

Quelques heures avant cette ultime course sud-coréenne, la Russe Olga Zaitseva s'était imposée lors de la mass-start.

La Russe, dont l'équipe avait été décimée par des cas de dopage au début des Mondiaux, a tiré profit des déconvenues au tir de nombreuses favorites dont l'Allemande Kati Wilhelm, championne du monde en sprint et sur 15 km (30e).

Zaitseva remporte, ainsi, son premier titre mondial en individuel et sa quatrième médaille des Mondiaux-2009 après l'or en relais, l'argent sur 15 km et le bronze en sprint.

À l'issue des 12,5 km du parcours artificiellement enneigé, Zaitseva a devancé avec un temps de 34 min 18 sec 3/10 la Slovaque Anastasiya Kuzmina, 2e à 7 sec 5/10, et la Suédoise Helena Jonsson, 3e à 12 sec 3/10.