Source ID:; App Source:

Le roi Bjoerndalen pour entrer dans l'histoire

Ole Einar Bjoerndalen... (Photo: Reuters)

Agrandir

Ole Einar Bjoerndalen

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Paris

Avide collectionneur de titres, podiums et records, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen peut décrocher lors de la Coupe du monde 2008-2009 de biathlon, qui débute mercredi à Oestersund (Suède), un énième honneur: celui de roi incontesté des sports d'hiver.

Avec ses cinq titres olympiques, ses quatre victoires au classement général de la Coupe du monde et ses 81 succès sur le circuit mondial, Bjoerndalen est déjà la référence du biathlon.

Il ne lui manque plus qu'une poignée de victoires pour détrôner le Suédois Ingemar Stenmark et devenir l'athlète le plus titré dans une discipline hivernale.

En Coupe du monde de ski alpin, entre 1975 et 1983, Stenmark s'était imposé à 86 reprises. Bjoerndalen en est à 82 victoires, si l'on inclut son triomphe en Coupe du monde de ski de fond lors de la saison 2006-2007.

Cinq victoires pour dépasser Stenmark, cela semble à la portée de l'ogre Bjoerndalen, qui tourne à un minimum de sept victoires par hiver lors des trois dernières saisons.

Sauf qu'OEB, 34 ans, a connu une préparation difficile avec une infection virale qui l'a empêché de s'entraîner en novembre. «L'essentiel est de répondre présent pour les Championnats du monde en février», a-t-il déjà prévenu.

Svendsen ambitieux

Mais le roi Bjoerndalen n'est plus aussi souverain depuis l'émergence dans sa propre équipe d'un rival très ambitieux, Emil Hegle Svendsen, qui l'a devancé pour deux titres mondiaux en février.

Très en vue lors des courses de préparation en novembre, Svendsen (six victoires l'hiver dernier) n'est pas le seul à pouvoir donner un coup de vieux à Bjoerndalen. Les Allemands, emmenés par le triple champion olympique Michael Greis, les Russes avec Dmitri Yaroshenko, N.2 mondial sortant, et les Français Vincent Defrasne et Simon Fourcade sont également très ambitieux, à un an des jeux Olympiques de Vancouver (Canada).

Chez les dames, l'Allemande Magdalena Neuner pourrait très bien conserver le globe de cristal qu'elle a remportée l'hiver dernier, avec 13 petits points d'avance sur la Française Sandrine Bailly.

«Je veux être plus constante», a promis «Lena» qui, malgré ses lacunes récurrentes au tir debout, cumule déjà à 21 ans six titres mondiaux.

Icône publicitaire déjà très prospère, élue sportive allemande de l'année, Neuner devra toutefois se méfier de ses compatriotes Kati Wilhelm, Andrea Henkel et Martina Beck (ex-Glagow).

Elle devra aussi compter sur Bailly, très motivée avant les Mondiaux-2009, qui se dérouleront du 14 au 22 févier à Pyeong Chang en Corée du Sud, où elle veut tordre le cou à sa réputation d'athlète incapable de s'exprimer lors des grands événements.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer