(Vancouver) Après une pause d’un an du ski acrobatique, la spécialiste des bosses Andi Naude a décidé de tirer un trait sur sa carrière.

La Presse canadienne

Naude a profité de son année de relâche sur les pentes pour entreprendre des études en médecine vétérinaire au Collège royal vétérinaire de Londres. Elle a décidé de remiser ses skis de façon permanente afin de poursuivre dans cette nouvelle voie.

L’athlète de Penticton, en Colombie-Britannique, s’est jointe à l’équipe nationale à l’âge de 16 ans, en 2012. Elle a pris part à 62 épreuves de la Coupe du monde en bosses et bosses en parallèle. Sa dernière sortie remonte au 18 mars 2018, quand elle a pris la cinquième place aux bosses en parallèle à Megève, en France.

Naude a remporté 10 médailles de la Coupe du monde, huit en simple et deux en parallèle. Elle a accédé au podium trois fois en sol canadien, notamment quand elle a pris le troisième rang à Calgary, le 30 janvier 2016, derrière ses coéquipières Chloé et Justine Dufour-Lapointe, respectivement première et deuxième.

Nommée recrue de l’année de la Coupe du monde en 2013, Naude a terminé dans le top 5 du classement général des bosses à chacune de ses quatre dernières saisons sur le circuit de la Coupe du monde, de 2015 à 2018.

Sixième de l’épreuve féminine des bosses aux Jeux olympiques de 2018, Naude a participé à trois Championnats du monde, obtenant son meilleur résultat en Norvège en 2013, quand elle a pris la septième place de l’épreuve des bosses en parallèle.