Enfin, Aaron Rome s'est adressé aux membres des médias, hier à Boston. Le défenseur des Canucks de Vancouver est celui qui a mis K.-O. Nathan Horton, des Bruins, lors du troisième match présenté à Boston. Et vous savez quoi? Aaron Rome ne regrette rien.

Richard Labbé LA PRESSE

«Si c'était à refaire, je ne souhaiterais pas qu'il soit blessé, mais ça ne changerait rien à ma décision, a-t-il fait savoir. Je dois jouer de manière physique, ça fait partie de mon style de jeu.»

Rome s'est aussi permis de critiquer Horton. «Le joueur qui patine dans le milieu de la glace doit être tenu responsable, s'il a la tête basse et qu'il ne regarde pas. Si ça arrive une demi-seconde plus tôt, un quart de seconde plus tôt, je ne me retrouve pas dans cette situation.»