Consultez les comptes-rendus des matchs disputés lundi dans la LNH.

Mis à jour le 25 janvier
Consultez les sommaires des matchs

Les Stars battent les Flyer 3-1

Jacob Peterson a brisé l’impasse en fin de match et les Stars de Dallas ont gagné 3-1 contre les Flyers de Philadelphie, qui s’inclinaient pour la 12fois de suite.

Peterson a obtenu son septième but de la saison à 16 : 35 en troisième période.

Joe Pavelski a complété dans un filet désert pour les Stars, victorieux à leurs trois derniers matchs.

Note positive chez les Flyers, Keith Yandle a disputé un 964match de suite, égalant un record de la LNH de Doug Jarvis.

La séquence de l’Américain de 35 ans a débuté en mars 2009, avec les Coyotes. Il en est 1074 rencontres, ayant aussi joué pour les Rangers et les Panthers.

Jarvis est aujourd’hui un conseiller spécial des Canucks. Lundi, il a dit qu’il passerait un coup de fil à Yandle pour le féliciter.

« Ça montre tout son dévouement et son amour du hockey », a dit Jarvis.

Philadelphie a également passé 12 matchs sans victoire en 1998-99, mais il s’agissait de huit revers et quatre matchs nuls.

Roope Hintz a été l’autre buteur des Stars et Ivan Provorov a touché la cible pour les Flyers, lundi.

Les deux clubs vont rejouer dès mardi : les Flyers vont rendre visite aux Islanders, tandis que Dallas sera au New Jersey.

Dan Gelston, Associated Press

Robin Lehner blanchit les Capitals dans un gain de 1-0

PHOTO BRAD MILLS, USA TODAY SPORTS

Robin Lehner (90) et Michael Amadio (22)

Robin Lehner a réussi 34 arrêts pour obtenir son premier jeu blanc de la saison, permettant aux Golden Knights de décrocher une victoire de 1-0 aux dépens des Capitals de Washington, lundi soir.

Effectuant un sixième départ consécutif, Lehner a obtenu un premier jeu blanc depuis le 16 avril 2021. Il s’agit de son 17blanchissage en carrière. Dans le camp des Capitals, c’est la première fois qu’on ne réussit pas à marquer au moins un but cette saison, soit en 43 parties.

Lehner a dû trimer dur, particulièrement lors d’un double désavantage numérique qui a duré 1 : 57 en début de deuxième période. Il a repoussé trois tirs des Capitals lors de cette séquence, dont un puissant lancer d’Alex Ovechkin, qui devra patienter un peu plus longtemps avant de célébrer son 30but de la saison.

À sa première campagne à titre de gardien numéro un, le Suédois de 30 ans a été solide une fois de plus devant Lars Eller lors d’une descente à deux contre un en fin de deuxième période. Il s’est également dressé devant Conor Sheary alors qu’il ne restait que cinq minutes au match. Le brio de Lehner a permis aux Golden Knights d’être parfaits en cinq désavantages numériques.

Michael Amadio a inscrit le seul but du match pour donner une deuxième victoire de suite à son équipe après avoir encaissé trois revers.

Le défenseur Nicolas Hague, qui jouait un premier match depuis le 28 décembre après avoir soigné une blessure au poignet, a fait le sale boulot pour créer une chance de marquer et c’est Amadio qui a terminé le travail en poussant un retour de lancer au fond du filet.

Sans les principaux ailiers Mark Stone et Max Pacioretty, et en attendant l’arrivée de Jack Eichel, les Golden Knights ont entrepris leur périlleux voyage dans l’est des États-Unis sur une bonne note. Ils affronteront ensuite les Hurricanes de la Caroline, les Panthers de la Floride et le Lightning de Tampa Bay.

Les Capitals ont encaissé une septième défaite en dix matchs. Vitek Vanecek a accordé un but sur 29 tirs.

Stephen Whyno, Associated Press

Victoire des Ducks face aux Bruins

PHOTO CHARLES KRUPA, ASSOCIATED PRESS

Greg Pateryn (29)

Troy Terry a inscrit un 23but, un sommet chez les Ducks, lundi, aidant Anaheim à infliger un revers de 5-3 aux Bruins de Boston.

Ryan Getzlaf a fourni un but et une passe pour les Ducks, qui vont jouer leurs trois prochains matchs au Canada.

Isac Lundestrom, Derek Grant et Greg Pateryn ont aussi fait mouche pour les visiteurs.

Hampus Lindholm a été complice de trois filets et John Gibson a fait 23 arrêts.

Avec 162 gains, Gibson a rejoint Jonas Hiller en troisième place dans l’histoire des Ducks à ce chapitre.

L’entraîneur-chef Dallas Eakins ratait un deuxième match consécutif, à la suite d’un test positif à la COVID-19. Geoff Ward prenait le relais.

Les Ducks vont jouer à Toronto mercredi, à Montréal jeudi et à Ottawa samedi.

Chez les Bruins, David Pastrnak a atteint le cap des 20 buts pour une sixième saison d’affilée.

Taylor Hall et Erik Haula ont aussi marqué pour les Bruins, qui avaient gagné leurs deux derniers matchs. Tuukka Rask a bloqué 22 tirs.

Boston concluait un séjour de sept matchs à la maison avec une fiche de 5-2.

Ken Powtak, Associated Press

Adam Fox marque le but de la victoire en tirs de barrage pour les Rangers

PHOTO ADAM HUNGER, ASSOCIATED PRESS

Adam Fox et Igor Shesterkin

Adam Fox a tranché le débat en sixième ronde de la séance de tirs de barrage pour permettre aux Rangers de New York de défaire les Kings de Los Angeles 3-2, lundi soir. Il s’agit d’un neuvième gain en 12 matchs pour les « blue shirts ».

Chris Kreider est devenu le premier joueur à inscrire 30 buts cette saison dans la Ligue nationale de hockey. Barclay Goodrow a aussi marqué et Artemi Panarin a obtenu deux mentions d’aide. Igor Shesterkin a bloqué 28 tirs pour mériter sa 20e victoire cette saison.

Blake Lizotte et Alex Iafallo ont enfilé les deux buts des Kings en deuxième période. Jonathan Quick a été solide devant le filet avec 34 arrêts, mais ce ne fut pas suffisant. Les Kings ont encaissé une quatrième défaite en cinq matchs.

En tirs de barrage, Anze Kopitar et Panarin ont marqué en troisième ronde. Puis, la recrue Quinton Byfield et le jeune Alexis Lafrenière ont marqué à leur tour en cinquième ronde. Finalement, Shesterkin s’est dressé devant Arthur Kaliyev en sixième ronde et Fox a mis fin au match avec une superbe feinte et un tir du revers parfait dans le haut du filet.

Les Rangers avaient entrepris la prolongation en avantage numérique puisqu’une punition à Kempe n’avait pas pu être écoulée avant la fin de la troisième période. Après sa sortie du banc de punition après 46 secondes de jeu, les deux équipes ont joué toute la prolongation à 4-contre-4, car les arbitres n’ont jamais sifflé de la période. Les Rangers ont réussi à prendre cinq tirs et les Kings ont répliqué avec deux.

En retard par un but avec 5 : 45 à faire en troisième, les Rangers ont créé l’égalité 2-2 quand Goodrow a fait dévier un tir de la pointe de Panarin.

Les esprits se sont échauffés en fin de première période quand l’ancien des Rangers, Brendan Lemieux, a frappé Ryan Lindgren par-derrière. Alors que ses coéquipiers se précipitaient tous à sa défense, Lindgren s’est relevé et a asséné un double-échec à Lemieux, ce qui lui a valu une punition de deux minutes. Lemieux, lui, a reçu une punition majeure pour avoir donné de la bande et a été expulsé pour inconduite.

Le but de Kreider lui a permis de prolonger à six sa série de parties avec au moins un but. Au cours de cette séquence, il a cumulé neuf buts et deux aides. Ses coéquipiers Panarin et Fox ont de leur côté prolongé leur série de matchs avec au moins un point à cinq et six respectivement.

Vin A. Cherwoo, Associated Press

Johnny Gaudreau et Matthew Tkachuk allument les Flames dans une victoire de 7-1

PHOTO JEFF MCINTOSH, LA PRESSE CANADIENNE

David Perron et Johnny Gaudreau

Johnny Gaudreau a marqué un but et récolté trois mentions d’aide alors que Matthew Tkachuk a réussi un record personnel avec cinq aides dans une éclatante victoire de 7-1 des Flames de Calgary aux dépens des Blues de St. Louis.

Quatre des cinq mentions d’aide de Tkachuk ont été obtenues en deuxième période alors que les Flames ont dominé la colonne des tirs 18-2. Malgré sa soirée très productive, Tkachuk a vu sa séquence de cinq matchs avec au moins un but prendre fin.

Nikita Zadorov, Chris Tanev, Elias Lindholm, Sean Monahan, Blake Coleman et Adam Ruzicka ont inscrit les autres buts des Flames (19-12-6), qui ont décroché une deuxième victoire seulement en sept parties.

Tyler Bozak a été le seul à trouver le fond du filet pour les Blues (25-12-5), qui avaient remporté six de leurs sept dernières parties.

Jacob Markstrom a bloqué 20 tirs pour mériter la victoire et améliorer sa fiche à 14-9-5.

À l’autre bout de la patinoire, Jordan Binnington a subi la défaite. Il a accordé sept buts sur 35 lancers avant de céder sa place à Ville Husso pour la troisième période.

Les Flames menaient 3-1 après vingt minutes de jeu quand ils ont ouvert le feu sur le filet de Binnington en deuxième période. Monahan a ouvert le bal en avantage numérique sur une passe de Tkachuk.

Puis, Coleman a fait 5-1 et, deux minutes plus tard, Ruzicka a donné une avance de cinq buts aux locaux. Gaudreau en a ajouté une autre couche dans la dernière minute de la période en prenant de vitesse la défense des Blues en entrée de zone avant de battre Binnington d’un bon tir du côté de la mitaine.

Gaudreau et Tkachuk traversent tous deux une excellente séquence offensive, cumulant un total de 24 points au cours des cinq derniers matchs des Flames. Au cours de ces cinq duels, Tkachuk a récolté quatre buts et neuf aides alors que Gaudreau a récolté deux buts et neuf aides.

Bien que le pointage soit tout à l’avantage des Flames, ceux-ci avaient pourtant bien mal entrepris la partie. À la cinquième minute de jeu, un revirement suivi d’une mauvaise couverture défensive a ouvert la porte au but de Bozak qui donnait l’avance 1-0 aux Blues.

Dans la victoire, le défenseur Erik Gudbranson a récolté une mention d’aide. Celui-ci disputait son 600e match en carrière dans la LNH.

La Presse Canadienne