La dernière fois que le Canadien a disputé un match, il était à deux ou trois autres cas de COVID-19 de devoir embaucher des joueurs d’une ligue de bière locale.

Mis à jour le 10 janvier
Richard Labbé
Richard Labbé La Presse

Ça, c’était le 1er janvier à Sunrise, en Floride, où seulement 16 joueurs et 2 gardiens avaient pu se joindre à la formation, qui a subi une défaite de 5-2 contre les Panthers.

Mais ces jours sombres semblent terminés.

Entre autres bonheurs dans le camp du Canadien, lundi matin à Brossard : la présence de trois attaquants, Mike Hoffman, Christian Dvorak et Joel Armia, qui patinaient avec vigueur comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Ces trois vétérans devraient être de retour dans la formation au moment où le Canadien va jouer son prochain match, mercredi à Boston, contre les Bruins.

« Les trois pourraient jouer mercredi, mais il y a aussi une question de remise en forme, a expliqué lundi l’entraîneur-chef Dominique Ducharme. Ils ne sont pas allés sur une patinoire depuis un bout, mais on est confiants de pouvoir compter sur eux à Boston. »

À l’entraînement de lundi, Hoffman était à la gauche du premier trio, complété au centre par Nick Suzuki et à droite par Artturi Lehkonen. Dvorak était au centre du deuxième trio, avec Jonathan Drouin à gauche et Armia à droite.

De Hoffman, Armia et Dvorak, c’est probablement ce dernier qui a le plus déçu depuis le début de la saison. Car Dvorak avait été présenté aux partisans un peu comme le remplaçant de Phillip Danault, mais en plus offensif.

Mais il se trouve que l’attaquant de 25 ans n’a réussi que 5 buts et 7 mentions d’aide en 27 rencontres depuis le début de la saison.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, ARCHIVES LA PRESSE

Christian Dvorak

« Je me sens bien, a-t-il expliqué lundi. Ce fut un début de saison difficile pour toute l’équipe et il faut tourner la page, tenter de bien conclure la saison et tenter de s’améliorer. Tout le monde doit jouer un peu mieux, être plus constant. Si on peut faire ça, il y a de bonnes choses qui vont arriver. »

Pour Dvorak, la saison 2021-2022 est doublement douloureuse, puisqu’il croyait bien pouvoir se mettre à gagner chez le Canadien après avoir eu à endurer cinq saisons de misère en Arizona.

Mais la misère a fini par le suivre jusqu’ici.

« J’ai connu ce genre de saison en Arizona, et ce n’est pas ce qu’on recherche… je sais ce que c’est. Ce n’est pas plaisant, mais il faut rester fort mentalement, ne pas se laisser aller au découragement. »

Il reste encore plusieurs matchs à jouer et il nous faut garder un état d’esprit teinté d’optimisme.

Christian Dvorak

Le Canadien pourra compter sur d’autres renforts sous peu, puisque le défenseur Jeff Petry devrait s’entraîner ce mardi en vue du match de mercredi, tel que prévu. Cinq autres membres du club, Alexander Romanov, Jake Evans, Brandon Baddock, Louie Belpedio ainsi que le gardien Cayden Primeau, qui sera ajouté à l’équipe de réserve, iront retrouver le Canadien à Boston.

En ce qui concerne Josh Anderson, notons qu’il était à l’entraînement de lundi, sans toutefois pouvoir subir ou donner de mises en échec.

Le Canadien aura besoin de tous les coups de pouce possibles puisqu’en raison des restrictions que l’on sait, il devra disputer ses sept prochains matchs sur la route.

« On a battu de bonnes équipes cette saison, a ajouté le défenseur Ben Chiarot. On l’a démontré : quand on joue de la bonne façon, on peut certes gagner des matchs. Maintenant, on revient d’une longue pause, et ce repos a été une bonne affaire pour plusieurs gars. On doit être prêts pour la deuxième portion du calendrier. »

La formation à l’entraînement de lundi

Hoffman-Suzuki-Lehkonen Drouin-Dvorak-Armia Dauphin-Poehling-Caufield Vejdemo-Paquette-Dea

Chiarot-Savard Niku-Wideman Schueneman-Kulak

Allen
Montembeault