La COVID-19 frappe fort ces jours-ci… et elle frappe fort aussi dans les vestiaires de la LNH, y compris celui du Canadien.

Mis à jour le 18 déc. 2021
Richard Labbé
Richard Labbé La Presse

La direction montréalaise a annoncé en fin de journée samedi qu’Artturi Lehkonen avait été ajouté à la liste de protocole de la COVID-19 de la LNH.

Lehkonen devient le troisième joueur du Canadien à devoir se soumettre à ce protocole cette saison, après Brendan Gallagher et Sami Niku. L’ex-directeur général Marc Bergevin avait lui aussi dû se soumettre à ce protocole.

Cette nouvelle survient au cours d’une journée mouvementée dans le camp montréalais, alors que l’entraînement de samedi matin avait été annulé à Brossard.

Selon nos informations, des membres de l’organisation auraient présenté des symptômes de COVID-19 en arrivant au centre d’entraînement du club samedi matin, ce qui a mené à l’annulation de l’entraînement par mesure de précaution.

Le match de samedi soir au Centre Bell contre les Bruins de Boston ayant déjà été reporté, le club se prépare au match suivant, qui est prévu pour lundi soir à Long Island contre les Islanders de New York.

Pour l’instant, le Canadien doit tenir un entraînement ce dimanche à Brossard avant de prendre l’avion lundi au lieu de dimanche et de se préparer à affronter les Islanders. Les trois matchs du Canadien prévus la semaine prochaine dans la région new-yorkaise sont toujours à l’horaire.

En plus du retrait de Lehkonen, la direction du Canadien a annoncé samedi en fin de journée que deux autres attaquants, Joel Armia et Mathieu Perreault, se retrouvaient sur la liste des blessés du club, déjà très longue.

Le Canadien n’est évidemment pas la seule équipe à devoir composer avec des ennuis de santé, en particulier avec le retour en force de la COVID-19 dans les arénas.

Les matchs annulés se multiplient

Dans la seule journée de samedi, cinq des dix matchs prévus au calendrier de la LNH ont été reportés. Deux matchs prévus ce dimanche, dont un match impliquant les Maple Leafs de Toronto, ont aussi été reportés. En tout, cinq clubs sont à l’arrêt d’ici la fête de Noël : les Bruins, les Predators de Nashville, les Flames de Calgary, l’Avalanche du Colorado et les Panthers de la Floride.

Lisez l'article « Les cas de COVID-19 et les matchs reportés s’additionnent »

La LNH a aussi annoncé samedi un resserrement de ses mesures sanitaires ; les joueurs doivent notamment porter le masque en tout temps dans les avions et éviter les endroits publics, comme les bars et les restos.

Lisez l’article « Des mesures amplifiées pour ralentir la recrudescence des cas »

Le Rocket aussi…

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Séance d’entraînement du Rocket de Laval au Centre Bell

La pandémie affecte également la situation du Rocket de Laval dans la Ligue américaine. Ainsi, le match du Rocket prévu samedi face au Crunch de Syracuse a été reporté en raison du protocole COVID qui touche le Crunch. Le prochain match du Rocket est prévu le 29 décembre à Laval.