Le camp d’entraînement du Tricolore s’est amorcé jeudi matin au complexe Bell de Brossard. Nos observations.

Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Absences remarquées

L’organisation a publié les résultats des examens médicaux menés mercredi auprès de tous les joueurs invités au camp. On a ainsi appris que le nouveau-venu Mike Hoffman pourrait rater tout le camp en raison d’une blessure au bas du corps. Son absence, souligne notre collègue Mathias Brunet, ouvre instantanément la porte pour un poste à l’aile gauche.

Le CH confirme en outre que Carey Price (genou) et Paul Byron (hanche) seront eux aussi absents. Dans le cas de Price, le calendrier prévu pour sa réhabilitation à la suite d’une opération subie cet été devrait lui permettre d’être prêt pour le début de la saison à la mi-octobre. Quant à Byron, il est déjà acquis qu’il ratera les premiers mois de la saison.

Deux autres vétérans rateront les premiers jours d’action au camp. Joel Edmundson, dont la nature de la blessure n’a pas été divulguée, sera réévalué sur une base quotidienne. Il a par contre patiné en solitaire jeudi. Brendan Gallagher, pour sa part, s’absentera quelques jours pour des raisons familiales.

Le défenseur Josh Brook et l’attaquant Joël Teasdale, eux aussi blessés, ne seront pas de la partie non plus. À leur retour en santé, ils rejoindront logiquement le Rocket de Laval, équipe avec laquelle ils ont disputé la saison 2021.

Drouin en pleine forme

Jonathan Drouin avait prévenu qu’il était de retour en pleine forme. Il n’a pas menti.

Le Québécois patinait avec tous ses coéquipiers pour la première fois depuis qu’il a quitté l’entourage de l’équipe à la fin du mois d’avril. On a depuis appris qu’il souffrait d’anxiété et de troubles du sommeil.

Dès ses premiers instants sur la glace, il a patiné avec l’énergie et la fougue des beaux jours. Dans un exercice de protection de rondelle à un contre un, il a complètement déculotté Josh Anderson, et deux fois plutôt qu’une. Un peu plus tard, lorsque des trios ont été formés, il s’est retrouvé à la gauche de Christian Dvorak, qui pourrait bien être son joueur de centre attitré au début de la saison.

Enfin, c’est lui qui a mené la charge dans l’exercice de patinage qui a conclu l’entraînement du premier groupe.

Expériences en défense

Comme l’équipe est divisée en deux groupes qui s’entraînent séparément, les combinaisons qui sont formées le tout premier matin sont évidemment expérimentales et hautement sujettes à changement.

Par contre, les duos du premier groupe ont certainement donné un indicateur sur deux recrues du club. Le personnel d’entraîneur a réuni Kaiden Guhle au vétéran David Savard, et Mattias Norlinder à Ben Chiarot (à droite). Il ne faudrait pas se surprendre si ces duos demeuraient réunis dans un match hors concours. Chiarot, par ailleurs, a souhaité un bon camp à Lukas Vejdemo en le plaquant solidement le long de la bande dans un exercice d’entrée de zone à un contre un. Dans le deuxième groupe, Alexander Romanov a patiné à la gauche de Jeff Petry, tandis que Brett Kulak a été réuni à Gianni Fairbrother, qui jouera certainement avec le Rocket cette saison.

Le premier trio en action

C’est bien beau, les expériences, mais il y a des formules éprouvées qui ne méritent pas d’être changées. Dès le début de l’entraînement du deuxième groupe, Cole Caufield a retrouvé Nick Suzuki et Tyler Toffoli sur ce qui a été le meilleur trio du Canadien lors des dernières séries éliminatoires.

Ils semblaient d’ailleurs fin prêts à renouer avec l’action. Dans un exercice d’entrée de zone à un contre un, Suzuki et Caufield ont respectivement malmené Gianni Fairbrother et Louie Belpedio. Et lorsque le trio entier s’est élancé vers Cayden Primeau, le gardien n’a eu aucune chance face à deux boulets décochés par Toffoli depuis l’aile gauche.

Les combinaisons du premier groupe d’entraînement

Drouin - Dvorak - Anderson
Harvey-Pinard - Evans - Armia
Mysak - Vejdemo - Pezzetta
Roy - Dea - Martel (Bourque)

Norlinder - Chiarot
Guhle - Savard
Schueneman - Wideman
Amorosa - Beaudoin

Les combinaisons du deuxième groupe

Toffoli - Suzuki - Caufield
Dauphin - Poehling - Lehkonen
Perreault - Paquette - Belzile
Baddock - Beaudin - Fortin

Romanov - Petry
Kulak - Fairbrother
Ouellet - Goloubef
Xhekaj - Belpedio