La réduction de la période de quarantaines des joueurs en provenance des États-Unis, de 14 à 7 jours, constitue une nouvelle importante pour les équipes canadiennes.

Mathias Brunet Mathias Brunet
La Presse

Elle pourrait inciter Marc Bergevin à procéder plus aisément à un échange et aussi faciliter l’arrivée d’un espoir comme Cole Caufield dans le giron de l’équipe.

Le DG du Canadien a répété mercredi qu’un échange d’importance était improbable en raison des contraintes du plafond salarial. J’ai tendance à le croire.

Par contre, s’il peut trouver un moyen d’alléger le plafond, de façon à permettre, par exemple, à un Caufield de se joindre à l’organisation sans faire exploser ce plafond, il sautera sans doute sur l’occasion.

Le salaire de Paul Byron, par exemple, occupe 3,4 millions de dollars sur la masse de l’équipe. Celui d’Artturi Lehkonen, qui ne semble plus figurer dans les plans de Dominique Ducharme, est de 2,4 millions. Malgré toute son utilité, on voit mal Byron, par contre, attirer une autre équipe, d’autant plus qu’il lui reste deux autres années de contrat.

Mais revenons au dossier Caufield. Sa saison a pris fin vendredi avec une défaite surprise, malgré deux buts et une aide du jeune homme. Advenant la signature d’un nouveau contrat samedi, par exemple, sa quarantaine sera terminée le 3 avril. Il resterait alors 25 matchs à disputer. Grâce à l’assouplissement des règles, Caufield aurait l'occasion de jouer quatre ou cinq matchs de plus.

Encore faut-il que le jeune homme de 20 ans soit prêt à aider l’équipe. Son entraîneur chez les Badgers, Tony Granato, qui a œuvré comme entraîneur en chef et adjoint pendant de nombreuses années au Colorado, à Detroit et à Pittsburgh, semble convaincu que oui.

Caufield n’est pas très grand, mais Gallagher n’est pas un géant non plus et il a entamé sa carrière dans la LNH à 20 ans lui aussi.

Huit joueurs de la cuvée 2019, celle de Caufield, évoluent dans la LNH à l’heure actuelle. Kirby Dach est inclus dans la liste, même s’il est blessé cette saison. Dach a passé l’hiver précédent à Chicago et il aurait joué pour les Blackhawks, n’eût été sa blessure subie au Championnat mondial junior.

Jack Hughes, guère plus costaud que Caufield, joue au sein d’un trio offensif pour une deuxième saison consécutive au New Jersey. Il a ralenti après un départ spectaculaire, mais il a néanmoins 16 points en 31 matchs. Il joue entre 17 et 20 minutes par rencontre.

Kaapo Kakko connait une deuxième saison encore modeste dans la Ligue nationale, mais les Rangers continuent de lui faire confiance. Il a marqué deux buts il y a deux matchs.

Trevor Zegras a rejoint les Ducks d’Anaheim récemment et il évolue au sein de leur deuxième trio. Après avoir obtenu un seul point à ses six premiers matchs, il en a amassé quatre à ses huit derniers. L’apprentissage est parsemé de hauts et de bas, mais il tient son bout et s’améliore de match en match.

Bowen Byram est devenu un défenseur régulier au Colorado. Il joue entre 15 et 18 minutes par rencontre. Un autre défenseur, Tobias Bjornfot, repêché grâce au choix obtenu des Maple Leafs dans l’échange de Jake Muzzin, vient de s’immiscer au sein du top 4 à Los Angeles.

Nils Hoglander, 20 ans également, 5 pieds 9 pouces, 183 livres, a rejoint les Canucks de Vancouver cette année. Il joue sur un trio offensif depuis le début de la saison et vient au sixième rang des compteurs de l’équipe avec 16 points en 37 matchs. Il a cinq points à ses sept dernières rencontres.

Il serait périlleux d’envoyer Caufield, 28 buts en 30 matchs dans la NCAA, sous pression dans un premier ou deuxième trio, contre les meilleures formations adverses.

Mais dans un troisième ou un quatrième trio, entouré de vétérans, et en supériorité numérique, sa force, et, ou, en fusillade, il contribuerait à améliorer l’équipe. Et pourquoi pas à trois contre trois, où il aurait tout l’espace nécessaire pour déployer son talent ? Le Canadien n’a-t-il pas d’énormes lacunes à ce chapitre ?

Un stage de quelques semaines dans la Ligue américaine sous les bons soins de Joël Bouchard ne serait pas choquant non plus.

Avec la quarantaine écourtée, et si Marc Bergevin réussit à amincir sa masse salariale ces prochains jours, le DG du Canadien se donne des outils pour accueillir un jeune comme Caufield, ou encore acquérir un centre d’expérience (ce qu'il a fait vendredi après-midi avec Eric Staal!).

À LIRE

1-Alexandre Pratt parviendra toujours à nous surprendre avec des sujets hors des sentiers battus. Il est toujours intéressant, peu importe. Aujourd’hui, gardien au handball…

2-Guillaume Lefrançois nous parle des principaux espoirs du CH au tournoi de la NCAA.

3-Connaissez-vous Aljaz Struna ? C’est le joueur obtenu par le CF Montréal en retour de Max Urutti.