C’était déjà évident, c’est maintenant confirmé ; Jesse Ylonen jouera en Amérique du Nord la saison prochaine. L’attaquant s’est entendu sur un contrat de trois ans avec le Canadien, a annoncé l’équipe mercredi.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Le contrat expirera au terme de la saison 2022-2023.

Ylonen a été repêché au 2e tour, 35e au total, par le CH en 2018. Depuis, l’ailier de 20 ans jouait pour les Pélicans de Lahti, en première division finlandaise.

Ylonen s’était joint au Rocket de Laval au début mars. Les matchs ont toutefois été suspendus avant qu’il puisse en disputer un premier.

En 53 matchs cette saison, le fils de l’ancien joueur Juha Ylonen a inscrit 12 buts et 10 passes pour 22 points. Sa production a donc légèrement chuté par rapport à celle de la campagne 2018-2019 (27 points en 53 matchs).

Il faut toutefois noter qu’il jouait aussi au sein d’un club qui a périclité au classement. Les Pélicans ont en effet montré une fiche de 19-36-4 cette saison, contre 33-19-8 la saison précédente.

Et Romanov ?

Ylonen a été repêché trois rangs devant le défenseur Alexander Romanov, vu par plusieurs comme un de meilleurs espoirs de l’organisation. Le Tricolore est optimiste quant à la possibilité qu’il traverse lui aussi en Amérique du Nord pour la prochaine saison, lui qui joue à Moscou, en KHL, mais il serait surprenant que son cas se règle avant le 1er mai.

La raison : les contrats en KHL expirent le 30 avril. Pour signer un contrat avant cette date avec le CH, Romanov devrait être libéré par le CSKA de Moscou. Ce faisant, Moscou abandonnerait ses droits sur le joueur, advenant qu’il souhaite retourner jouer en KHL.