Le joueur étoile de l’Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière a écopé d’une suspension de trois matchs pour une mise en échec à la tête d’un adversaire, a annoncé la Ligue de hockey junior majeur du Québec mardi.

La Presse canadienne

L’incident s’est produit à neuf secondes de la troisième période du match de dimanche dernier, qui a été remporté 4-2 par l’Océanic contre les Remparts de Québec. Sur la séquence, Lafrenière a reçu une pénalité majeure pour mise en échec à la tête et une extrême inconduite de partie.

Lafrenière, qui a été nommé le joueur par excellence du dernier Championnat du monde de hockey junior après avoir aidé le Canada à décrocher la médaille d’or, était en tête de liste des espoirs nord-américains en vue du prochain repêchage à la mi-saison dans la LNH.

Lafrenière, un ailier gauche de l’Océanic, domine la LHJMQ cette saison avec 24 buts et 60 passes en 39 matchs.

Le joueur âgé de 18 ans de Saint-Eustache a terminé à égalité en tête des marqueurs du mondial junior en République tchèque avec 10 points (quatre buts, six passes) en seulement cinq matchs, après avoir raté deux rencontres au milieu du tournoi en raison d’une blessure mineure au genou. Il a récolté deux mentions d’aide lors de la victoire de 4-3 du Canada contre la Russie lors du match pour la médaille d’or.

Le repêchage de la LNH 2020 aura lieu les 26 et 27 juin au Centre Bell, à Montréal.

S’il est réclamé au premier rang du repêchage, Lafrenière deviendrait le premier joueur originaire du Québec à y parvenir depuis le gardien Marc-André Fleury, des Golden Knights de Vegas, en 2003, et le premier joueur né au Canada à être sélectionné avec le premier choix depuis le capitaine des Oilers d’Edmonton Connor McDavid, en 2015.