L’équipe canadienne qui prendra part au Mondial junior a finalisé sa formation vendredi matin, et seulement deux Québécois ont évité le couperet.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

Le Montréalais Devon Levi savait depuis jeudi qu’il serait de l’aventure, puisque le trio de gardiens de but a déjà été choisi. Jakob Pelletier, espoir des Flames de Calgary qui évolue avec les Foreurs de Val-d’Or de la LHJMQ, est le seul autre joueur originaire de la province à avoir été retenu.

Samuel Poulin et Mavrik Bourque ont donc été remerciés. Pour Poulin, 19 ans, il s’agissait d’une dernière occasion de se joindre à l’équipe nationale junior.

Trois autres représentants de la LHJMQ, l’attaquant Dawson Mercer et les défenseurs Justin Barron et Jordan Spence, ont aussi obtenu leur laissez-passer. Lukas Cormier retournera toutefois avec les Islanders de Charlottetown.

Bonne nouvelle pour les partisans du Canadien de Montréal : le défenseur Kaiden Guhle, choix de premier tour du club en 2020, sera du groupe qui se rendra à Edmonton au cours des prochains jours en vue du tournoi qui s’amorcera à Noël.

PHOTO PETER POWER, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Kaiden Guhle

Six des 25 joueurs de la formation finale en seront à une deuxième participation. Il s’agit des attaquants Quinton Byfield, Connor McMichael, Dylan Cozens et Dawson Mercer ainsi que des défenseurs Bowen Byram et Jamie Drysdale.