Les Blackhawks de Chicago ont annoncé lundi l’embauche de Kendall Coyne Schofield à un poste d’instructeure au développement des joueurs, faisant d’elle la première femme à occuper cette fonction dans les 94 ans d’histoire de l’organisation.

Stephen Whyno
Associated Press

Âgée de 28 ans, Coyne Schofield va travailler au sein du personnel d’entraîneurs du principal club-école des Blackhawks à Rockford, dans l’Illinois. Elle agira aussi à titre de spécialiste de la croissance du hockey mineur.

L’ancienne porte-couleurs de l’équipe nationale de hockey féminin des États-Unis a œuvré dans les médias, dans le passé, au réseau NBC Sports et avec les Sharks de San Jose.

Coyne Schofield s’ajoute à une liste grandissante de femmes travaillant au sein des opérations hockey d’équipes de la LNH.

Hayley Wickenheiser œuvre à titre de directrice adjointe du développement des joueurs chez les Maple Leafs de Toronto. Par ailleurs, le Kraken de Seattle, qui se joindra à la LNH au début de la saison 2021-2022, a nommé Cammi Granato au poste de recruteure professionnelle et Alexandra Mandrycky à titre de directrice de la stratégie et de la recherche.

Les Blackhawks ont aussi annoncé l’arrivée de l’ancien attaquant Erik Condra au poste d’instructeur au développement des joueurs, et ont promu Meghan Hunter à titre de directrice de l’administration hockey et de recruteure amateur.