(Montréal) Le Canadien de Montréal a conclu un nouveau contrat de deux ans avec son jeune joueur de centre Jake Evans.

Simon-Olivier Lorange Simon-Olivier Lorange
La Presse

L’entente comptera pour 750 000$ sur la masse salariale de l’équipe pour les deux prochaines années. La première moitié du contrat est à deux volets, si bien que l’Ontarien n’empochera que 225 000$ s’il est cédé au Rocket de Laval, dans la Ligue américaine. La seconde année lui garantit toutefois un salaire de la LNH.

Avec seulement 13 matchs disputés chez le Canadien en 2019-2020, Evans, 24 ans, n’avait pas le gros bout du bâton dans cette négociation. Par contre, l’équipe, par le truchement de son directeur général Marc Bergevin, avait exprimé un vote de confiance clair à l’égard du joueur de centre au mois de février. Le DG avait alors justifié sa décision d’échanger Nate Thompson aux Flyers de Philadelphie par la présence d’Evans dans la formation. Il avait ajouté que le jeune homme faisait partie de l’«avenir» du Canadien.

Pendant la saison, Evans a récolté 3 points, dont 2 buts, avec le Tricolore. Il a ajouté une aide en six rencontres en séries éliminatoires. Même s’il a passé les dernières semaines du calendrier à Montréal, il a tout de même terminé au premier rang des marqueurs du Rocket avec 38 points en 51 rencontres.

Jake Evans a été sélectionné en 7e ronde (207e au total) par le CH en 2014.