Marc-André Fleury se retrouve en mauvaise position bien malgré lui.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Le gardien de but des Golden Knights de Vegas a confirmé avoir demandé à son agent Allan Walsh de retirer une image publiée sur Twitter samedi, un montage où le gardien québécois se retrouve avec une épée dans le dos. Sur l’épée, on pouvait voir le nom « DeBoer », une référence directe à Peter DeBoer, entraîneur-chef des Golden Knights.

CAPTURE D’ÉCRAN TIRÉE DU COMPTE INSTAGRAM DE BARDOWN

Le club de Vegas disputait le premier match de sa série face aux Canucks de Vancouver dimanche soir.

« Allan est mon agent depuis longtemps, je le connais depuis que j’ai 15 ans, a expliqué le gardien québécois en vidéoconférence dimanche. Nous sommes très proches, on parle de hockey et de plein d’autres choses. C’est un gars qui veut protéger ses joueurs et nous sommes importants à ses yeux. Il veut prendre soin de moi. J’apprécie sa passion pour le sport. Il a voulu me défendre de cette situation où je ne joue pas beaucoup. Je suis ici pour que mon équipe ait du succès, c’est tout ce qui importe. Pour cette raison, je lui ai demandé d’enlever l’image, et il l’a fait [dimanche]. »

Fleury, 35 ans, a pris part à 49 matchs des Golden Knights cette saison, mais il n’a disputé que deux rencontres depuis le début des séries, devant laisser la place à l’autre gardien du club, Robin Lehner.

Ce dernier a remporté cinq matchs sur six avec Vegas depuis le début des séries.

« Au final, on veut tous gagner, a ajouté Fleury. Je n’aime pas être une distraction pour mon équipe. J’aime Robin, nous sommes amis et c’est un bon gardien. Il n’y a pas de rancœur. »