(Edmonton) Marc-André Fleury a stoppé 26 lancers et les Golden Knights de Vegas ont défait les Blackhawks de Chicago 2-1, samedi soir.

Associated Press

Les Golden Knights ont pris les devants 3-0 dans cette série quatre de sept et les Blackhawks devront éviter l’élimination dès dimanche.

William Karlsson et Patrick Brown ont enfilé l’aiguille pour la troupe de Vegas, qui n’a toujours pas perdu en six parties dans la bulle à Edmonton.

Fleury a bloqué 10 tirs au troisième engagement.

« Il a connu un match incroyable, a affirmé Karlsson. Il a presque volé cette partie pour nous. Il a réussi de gros arrêts en première et en troisième période. J’ai trouvé que les Blackhawks avaient été meilleurs que nous lors de ces périodes. »

Seulement quatre équipes en 190 occasions ont réussi à effacer un retard de 3-0 dans une série quatre de sept. Les Maple Leafs de Toronto, en 1942, les Islanders de New York, en 1975, les Flyers de Philadelphie, en 2010, et les Kings de Los Angeles, en 2014, ont réussi l’exploit.

L’entraîneur-chef des Golden Knights, Peter DeBoer, a opté pour offrir le départ à Fleury plutôt que Robin Lehner, qui a amorcé les deux premiers matchs de cette série.

Fleury a dit qu’il n’essayait pas de faire une bonne impression pour enlever du temps de jeu à Lehner. Il a plutôt mentionné qu’il cherchait simplement la victoire.

« Je n’ai pas l’impression que je suis contre Robin. J’ai simplement le sentiment que je dois battre les Blackhawks et j’étais concentré à cette tâche, a dit Fleury. J’essaie simplement de faire de mon mieux pour aider mon équipe à gagner. »

Alors que DeBoer a déclaré que son plan a toujours été de donner du temps de glace à ses deux gardiens lors d’une situation de deux matchs en 24 heures, il n’a pas voulu confirmer que Lehner allait être le partant pour le quatrième duel.

Olli Maatta a été l’auteur du seul but des Blackhawks, au troisième tiers. Corey Crawford a repoussé 24 rondelles.

« Nous tirons de l’arrière 3-0 et demain, nous devons gagner pour rester en vie. C’est notre réalité et c’est de cette façon que nous regardons la situation, a insisté le capitaine des Blackhawks, Jonathan Toews. Nous avons fait plusieurs bonnes choses, mais nous n’avons pas trouvé le fond du filet. Nous croyons que ce sera le cas demain. »

Tirant de l’arrière 2-0 dans la rencontre, les Blackhawks ont augmenté la pression au troisième engagement. Maatta a réduit l’écart grâce à un tir frappé qui s’est faufilé sous le bras de Fleury.

L’équipe de Chicago a retiré Crawford en faveur d’un sixième joueur alors qu’il restait 1:45 à jouer, mais elle n’a pas été en mesure de niveler le pointage.

« Le seul choix que nous avons en ce moment est de ne pas être frustrés et de rester concentrés pour demain, a ajouté Toews. Si nous continuons à faire les mêmes choses, nous avons l’impression que nous pouvons gagner demain et bâtir là-dessus. »