Le Canadien a annoncé vendredi matin que Claude Julien retournera à Montréal pour prendre du repos à la maison.

Guillaume Lefrançois
Guillaume Lefrançois La Presse

L’entraîneur-chef du Tricolore a été transporté d’urgence à l’hôpital St. Michael’s de Toronto dans la nuit de mercredi à jeudi pour des douleurs à la poitrine. Une endoprothèse lui a été installée dans une artère coronaire. « Les médecins s’attendent à un rétablissement complet », lit-on dans le communiqué publié par le CH.

« Sur une note plus personnelle, Claude tient à remercier très sincèrement tout le personnel de l’hôpital St. Michael’s pour les soins reçus. Il tient également à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui lui ont envoyé des témoignages de prompts rétablissements. »

Interrogé jeudi en point de presse, Marc Bergevin avait dit ignorer si Julien irait à la maison ou à l’hôtel où est logé le Tricolore, à sa sortie de l’hôpital. Le directeur général avait toutefois prévenu que les chances étaient « minimes » que Julien revienne derrière le banc pendant la présente série contre les Flyers.

Quoi qu’il en soit, il serait surprenant de revoir Julien derrière le banc dans les prochains jours. « Pour cette série, ses chances de revenir derrière le banc sont minimes », a dit Bergevin.

Avant de réintégrer l’entourage de l’équipe, si le Canadien ne subit pas l’élimination d’ici là, Julien devra se soumettre au protocole de la LNH.

Pour toute personne qui sort de la bulle, ce protocole exige « au moins quatre tests consécutifs négatifs à la COVID-19 sur une période de quatre jours ». « La personne devra se placer en quarantaine dans sa chambre d’hôtel jusqu’à ce que ces exigences soient remplies », lit-on dans le protocole.