Au moins trois joueurs du Canadien ont été déclarés positifs à la COVID-19 ces derniers jours, selon Arpon Basu, d’Athlétique.

Guillaume Lefrançois Guillaume Lefrançois
La Presse

Les noms de ces trois joueurs n’ont pas été révélés. Ni la LNH ni le Canadien n’ont le droit de dévoiler l’identité des joueurs infectés.

La nouvelle survient la veille du début des camps d’entraînement, dernière étape avant la reprise du jeu dans la LNH.

Plus tôt dimanche, le Tricolore a annoncé que Max Domi prendrait de 7 à 10 jours avant de décider s’il se joindrait à ses coéquipiers du Canadien à l’entraînement à Brossard. Brett Kulak et lui sont les seuls vétérans du groupe qui ne se sont pas encore exercés dans les installations de l’équipe depuis qu’elles ont rouvert.

Samedi, le CH a aussi annoncé que le défenseur Karl Alzner avait décidé de ne pas revenir au jeu cet été. L’entente entre les joueurs et la LNH, encadrant la reprise des activités, permet en effet aux joueurs de ne pas jouer cet été, et ce, sans sanctions.

L’organisation du Canadien n’a émis aucun commentaire. Le directeur général du Canadien, Marc Bergevin, doit toutefois s’adresser aux médias lundi midi. Cette disponibilité était déjà prévue avant que la nouvelle des tests positifs ne soit publiée.

Lors du plus récent bilan publié par la LNH, lundi dernier, 23 des 396 joueurs testés pour la COVID-19 avaient été déclarés positifs. Ces tests sont seulement destinés aux joueurs qui participent à la deuxième phase du protocole de retour au jeu, soit l’entraînement dans les installations des équipes. Toujours selon la ligue, 12 autres joueurs, qui ne s’entraînent pas dans les installations de leur équipe, ont aussi reçu des tests positifs depuis le 8 juin.

La LNH a publié des mises à jour du nombre de cas de COVID-19 chaque lundi, depuis deux semaines.

La semaine dernière, les Blues de St. Louis ne se sont pas entraînés pendant trois jours à la suite de plusieurs cas positifs dans l’équipe. Ils ont repris l’entraînement lundi dernier.

Le Lightning de Tampa Bay a également dû fermer ses portes pendant cinq jours en juin, après que trois joueurs et des membres du personnel eurent reçu un test positif.