Le Canadien a cédé le défenseur Cale Fleury au Rocket de Laval, dans la Ligue américaine.

Simon-Olivier Lorange
Simon-Olivier Lorange La Presse

Ce n’est pas une grande surprise considérant que le jeune homme de 20 ans a été rayé de l’alignement au cours des quatre dernières rencontres. En y ajoutant la semaine complète de repos dont a profité l’équipe, c’est donc dire qu’il n’a pas joué depuis le 15 janvier dernier.

Le Tricolore a congé vendredi et l’entraîneur-chef Claude Julien ne rencontrera pas les médias. L’équipe justifiera probablement sa décision samedi matin seulement.

Fleury dispute actuellement une deuxième saison chez les professionnels, sa première dans la LNH. Seule recrue de la brigade défensive, il a été employé de manière régulière pendant une bonne partie de la campagne, mais l’acquisition du Québécois Marco Scandella a changé la hiérarchie chez les arrières du Canadien.

Au cours des dernières semaines, on a préféré retirer Fleury de la formation même si le CH ne compte que sur trois défenseurs droitiers au sein de son groupe actuel. C’est Victor Mete qui est appelé à évoluer sur le flanc droit.

En 41 matchs cette saison, Fleury a été limité à un but et il présente un différentiel de -4.

Natif de la Saskatchewan, il a été sélectionné en troisième ronde (87e au total) par le Canadien au repêchage de 2017.