Il y avait quelques absents à l’entraînement du Canadien, vendredi à Brossard, dont un de marque : Brendan Gallagher.

Richard Labbé Richard Labbé
La Presse

Il s’agit d’une absence qui a été remarquée parce que le petit attaquant, remis d’une commotion cérébrale, a bel et bien pris part au match de jeudi soir au Centre Bell, contre les Oilers d’Edmonton. Mais vendredi, Claude Julien a révélé que Gallagher est de nouveau aux prises avec des maux de tête.

Cela pourrait laisser croire que le joueur au numéro 11 est peut-être revenu un peu trop vite, mais Claude Julien n’a pas voulu sauter aux conclusions.

« Son cas est un peu incertain, s’est contenté de répondre l’entraîneur du Canadien vendredi matin. Il a des maux de tête, on vérifie si c’est lié à la commotion cérébrale, ou bien si c’est un virus. Il doit voir le médecin, on aura des nouvelles plus tard. Il n’y a rien de décidé par rapport au match de samedi pour lui. On veut s’assurer que ce ne soit pas lié à la commotion cérébrale. »

Rappelons que Gallagher avait reçu en pleine tête un coup de genou d’un coéquipier, le défenseur Ben Chiarot, lors du match du 31 décembre en Caroline. Il avait dû s’absenter du jeu depuis cette date avant de revenir jeudi soir.

Chiarot, incidemment, était lui aussi absent de l’entraînement de vendredi matin, aux prises avec une blessure subie mardi soir à Detroit. Il a raté le match de jeudi soir et ratera aussi celui de samedi soir à Ottawa contre les Sénateurs. Un autre défenseur, Jeff Petry, a également raté l’entraînement de vendredi, mais il devrait être à son poste samedi soir.