(Ostrava) L’espoir du Canadien de Montréal Cole Caufield a marqué en prolongation, lundi, permettant aux Américains de gagner 4-3 face aux Tchèques, au championnat mondial de hockey junior.

La Presse canadienne

Les États-Unis ne peuvent pas terminer plus bas que deuxièmes dans le groupe B.

Si le Canada perdait contre la République tchèque, mardi, les Américains finiraient premiers.

Caufield a été repêché 15e au total par le Tricolore, en juin. Il a réussi son premier but du tournoi à 3:14 en prolongation, suite à une passe d’Alex Turcotte.

Shane Pinto, Arthur Kaliyev et Jack Drury ont été les autres buteurs des Américains.

La riposte est venue de Petr Cajka et de Libor Zabransky, auteur de deux filets.

Jan Jenik a subi une blessure à la jambe droite tard au deuxième vingt, après avoir été plaqué. Choix des Coyotes de l’Arizona, en 2018, il excelle avec les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine.

Le match Russie-Allemagne aura une grande importance, mardi. Une défaite ferait glisser les Russes jusqu’en ronde de relégation.

Les Allemands seraient écartés par un revers en temps régulier. Mais s’il faut aller en prolongation, il faudrait tenir compte du match opposant les Tchèques à l’unifolié.

Plus tôt lundi, à Trivec, la Suède a facilement battu le Kazakhstan 6-2.

PC

Samuel Fagemo lors du match contre la Finlande le 27 décembre.

Pour un deuxième match d’affilée, Samuel Fagemo a inscrit les deux premiers buts de la Suède, qui occupe le premier rang du groupe A avec huit points en trois matchs. La Finlande suit, seulement un point derrière les Suédois.

Nils Hoglander (1-1), Rasmus Sandin (0-2) et Nils Lundkvist (0-2) ont également récolté deux points pour les vainqueurs.

Linus Oberg, Jonatan Berggren et Lucas Raymond ont obtenu les autres filets des Suédois.

Oleg Boiko et Maximu Musorov ont offert la réplique du Kazakhstan, qui complète le volet préliminaire avec un dossier de 0-4, au cinquième et dernier rang du groupe A.

Après le premier but de Fagemo, à 15:12 de la première période, les Suédois se sont distancés de leurs rivaux avec quatre buts consécutifs, dont trois en avantage numérique, dans un intervalle d’un peu plus de huit minutes au deuxième vingt.

La Suède complétera la portion préliminaire du tournoi en se mesurant à la Slovaquie, mardi.

AP

La Suisse a de son côté dominé la Slovaquie 7-2, s’emparant ainsi du troisième rang dans le groupe A.

La Suisse menait 3-0 après une période, ayant marqué trois fois en moins de sept minutes.

Gilian Kohler a réussi un doublé. Valentin Nussbaumer a ajouté un filet et trois passes, tandis que Sandro Schmid, Simon Knak, Mika Henauer et Matthew Verboon ont aussi marqué pour les vainqueurs.

Martin Fasko-Rusas et Robert Dzugan ont répliqué pour les Slovaques, quatrièmes dans le groupe A.

Les Suisses vont conclure la ronde préliminaire en se mesurant aux Finlandais, mardi.